Le 168ème Prix de Diane Longines a été remporté par Senga

VÉRONIQUE  YANG

18 Juin, sous un soleil radieux s’est déroulé le 168ème prix de Diane, haut lieu de l’élégance et du hippisme à Chantilly.

Cette année, c’est une pouliche française, Senga montée par Stéphane Pasquier et appartenant à la famille Niarchos qui a remporté le prix de Diane à Chantilly.
Elle est entrainée par Pascal Bary et c’était la première fois qu’elle courrait sur une distance de 2100 mètres alors qu’ell n’avait jamais dépassé 1600 mètres.
Senga devient ainsi championne d’Europe en remportant ce prix réservé aux pouliches de 3 ans et rapportant à son propriétaire la somme de 571 400 euros surle million alloué à répartir sur les 5 premières concurrentes. Cette victoire permettra à Senga de participer le 1er octobre prochain à la course Qatar Prix de l’Arc de Triomphe.

La course a été émaillée par la chute deChristophe Soumillon montant Onthemoonagain qui s’est légèrement blessée en trébuchant sur la pouliche qui la précédait. Par ailleurs, le jockey de Rhododendron a du arrêter la course suite au saignement de nasaux de sa pouliche.

Une nouveauté cette année, une femme jockey a participé à l’épreuve pour la première fois. Originaire de Mayenne, Maryline Eon a 22 ans et a été sacrée meilleure femme jockey l’an dernier avec 24 victoires à son actif.

Le prix de Diane est aussi l’occasion de réaliser le pique-nique le plus élégant avec la participation de femmes chapeautées de façons toutes plus originales les unes que les autres. Comme chaque année, il était possible de se procurer la boîte à chapeau pique-nique aux couleurs du prix de Diane. Des tables avaient été dressées tout au long des pistes, un accès à la zone de pesage y était prévu. Les DJ Synapson ont animé la garden party à partir de midi.

Au village Diane, une nouveauté cette année, le labyrinthe qui réservait des surprise dans différentes étapes avec des ateliers de tatouage éphémère, de couronnes de fleurs ou d’origami. Il ne faut pas oublier le saut sur trampoline, le ping-pong, le billard… ou encore le tour de grande roue qui permettait de découvrir l’hiuppodrome vu d’en haut.

Le clou de la manifestation était bien sûr l’incontournable concours d’élégance et l’élection de Mademoiselle Diane par Longines. Cette année, le titre a été décerné à Marie-Sarah Ennceri.

PHOTOS:BM –  IMPACT EUROPEAN /WPA

Laisser un commentaire