A Paris, la Seine continue de monter

VÉRONIQUE YANG

Depuis début janvier où la Seine a commencé à monter et a provoqué  une première période de crue, le niveau du fleuve continue à monter suite aux fortes pluies.

Dimanche après-midi à h, le niveau de la Seine était de 4,12 m à Austerlitz pour un débit de 1191,02 m3/s. Depuis, la tendance a été à la hausse et la ville a déclenché une cellule de crise pour éviter l’impact sur la vie des parisiens.

Après le premier épisode de crue et la semaine précédent la situation actuelle, la ville de Paris et les opérateurs concernés (Enédis, GRDF, Eau de Paris, CPCU, Climespace, RATP, SNCF…) et les services d’Etat se sont coordonnés pour trouver les mesures nécessaires pour limiter les dégâts et les risques pour les habitants de la capitale.

Les voies sur berges sont interdites aux piétons et le tunnel des Tuileries, la voie entre le Pont du Garigliano et le pont Bir-Hakeim sont fermés à la circulation

Pour les résidents situés non loin de la Seine, il leur est recommandé d’être vigilents pour tout ce qui touche les sous-sols et les cave Une remontée de la nappe phréatique pourrait ainsi endommagé tout bien stocké dans un sous-sol.

Alors que le niveau était à 4,50m lundi au Pont d’Austerlitz, une de hausse de 0,40m avait été relevée mardi matin au même endroit; Le sous-terrain Henri IV et la voie Mazas ont été fermés et dans le 16ème, les rues du Ranelagh et Beethoven ont été mises à double sens. Les jardins de l’Ile aux Cygnes et Tino Rossi ont été fermés. Les péniches ont été évacuées et les amarrages renforcés par les pompiers de Paris et les personnes en situation de précarité qui étaient accueillies sur deux d’entre elles ont été mises à l’abri dans des gymnases.

Une nouvelle réunion de la cellule de crise s’est tenue mardi après-midi en présence de la Maire de Paris et de son adjointe Colombe Brossel afin de prendre toutes les mesures nécessaires pour la sécurité  des parisiens et compte tenu des épisodes pluvieux de ces derniers jours qui avaient encore fait monter le niveau de l’au, il a été décidé de monter des batardeaux (barrages destinés  à la retenue d’eau provisoire en un lieu donné sur une surface donnée) dans les 12 è, 15è et 16è arrondissements. Dans le 13è, la voie Valhubert a été fermée ainsi que celle sous le Pont National.

Mercredi matin, le niveau de la Seine avait encore monté et atteignait 5,14 m et la crue s’est amplifiée. Jeudi à 10 h, il était relevé à 5,45 m au Pont d’Austerlitz et le phénomène va encore s’amplifier dans les jours à venir où on prévoit  pour vendredi un niveau pouvant égaler 6,10 m, celui de 2016 et peut-être le dépasser ce week-end.

Devant l’ampleur de cette crue, l’ensemble des directions de la Ville ont été à nouveau rassemblée pour une nouvelle réunion jeudi après-midi pour faire le point sur les mesures déjà engagées et celles à venir pour compléter ce qui a été fait. Il est désormais possible de consulter sur internet une carte inter-active pour suivre où se trouvent les différents lieux inondés. Une mise à jour est prévue tous les jours  et même plusieurs fois par jour.

Concernant les transports, le tronçon central de la ligne C du RER à Paris, fermé depuis mercredi, le restera au moins jusqu’au 31 janvier inclus, selon la SNCF. Les gares de Paris intra- muros du RER C -Saint-Michel Notre-Dame, Musée d’Orsay, Invalides, Champ de Mars, Avenue du Président Kennedy, et Boulainvilliers- resteront donc inaccessibles pour une semaine encore.

Finalement, alors que le niveau avait atteint 5,70 m vendredi vers 20 h,  Vigicrue , organisme de prévisions des crues pensait que la crue sera moins importante et se situera entre 5,80 m et 6 m, mais les  pluies devraient reprendre à partir de mardi après une légère accalmie.

Pour mémoire, les principales crues de la Seine ont été:

  • 1924 et 1955: 7 mètres
  • 1926, 1978, 1988 et 2001: plus de 5 mètres

1910: 8,62 mètres

Laisser un commentaire