Abyale, la reine du jazz a donné son dernier concert à Paris le 4 juin

DANIEL LAMBERT

Lors du dernier reportage qui lui était consacré en mars dernier, vous avez pu faire la connaissance d’Abyale.
Cette chanteuse franco africaine qui a été élevée entre l’Europe et les Etats Unis où elle a appris la musique et s’est inspirée de la soul, du gospel et du jazz.
A l’âde 18 ans, elle est à Paris et prête sa voix à des pubs et en 1990, elle sort son premier single « I wanna be your love too » qui est toujours une référence de sa discographie. Elle sort ensuite 3 albums, « Nightbuzz » en 1993,  « A shade of blue » en 2009 et « Soul Train » en 2012.
Elle se produit régulièrement à Paris, au « Sunset Jazz Club » ou au  « Réservoir » ou au » Baiser Salé ».
Dimanche 4 juin à 18h,  la team Abyale a donné le dernier concert de sa dernière tournée parisienne
« WELCOME !, Jazz goes Disco, cela se passait au  » Marcounet », péniche amarrée port des Célestins, quai de l’Hôtel de Ville dans le 4è arrondissement de Paris.
A cette occasion, Abyale était resplandissante, son énergie est communicative. Sa voix extraordinaire nous transporte là où nous souhaitons aller…Chanteuse accomplie, son charme et son sourire sont des étincelles de bonheur. Un style, une présence, une prestance : l’élégance incarnée. Elle était accompagnée de ses musiciens, Sebastien Lovato, Isidor Bobby Jocky, Patrick Baudin, Cecile Ndeby, Yann Lupu et Pierre Kropol.
Abyale a aussi écrit un livre que je vous conseille:  » L’Art délicieux d’apprivoiser sa voix » aux éditions Leduc. C’est un livre sur la voix et le chant et tout ce que ça peut changer dans la vie des gens, tout ce que ça apporte de positif de s’occuper de leur voix, que ce soit leur voix parlée ou leur voix chantée.
Abyale part en tournée prochainement et vous pourrez la retrouver sur scène en Suisse puis au Mali.
   
  
  

Laisser un commentaire