Après la Nuit de la Coiffure, CitizenDay à Emmaus Solidarité

La “Nuit de la Coiffure” se tient à l’Hôtel de Ville depuis 2 ans transformant ainsi la salle des fêtes en plus grand salon de coiffure de France.

Cette manifestation organisée par l’Oréal Professionnel Paris et inaugurée par Olivia Polski, adjointe de la Maire de Paris en charge du commerce et de l’artisanat entourée de Nathalie Ross, Directrice Générale Internationale de la division des produits professionnels  de l’Oréal, Bernard Slalter, Président de l’Union Nationale des Entreprises de Coiffure et Frank Provost, Président du Conseil National des Entreprises de Coiffure, a permis à certaines privilégiées inscrites préalablement de se faire coiffer gracieusement par l’un des 120 coiffeurs présents ce soir là. La prestation qui se faisait sur cheveux secs durait environ 20 mnpour réaliser boucles, chignons, nattes ou brushing.

L’industrie de la coiffure est la seconde après le bâtiment et regroupe plus de 190 000 professionnels. Pour cette 5ème édition de la Nuit de la Coiffure, 2750 salons ont participé partout en France et dans plus de 30 pays à cette 5ème édition. Ils sont restés ouvert jusqu’à 23h pour l’occasion.Les coiffeurs présents à l’Hôtel de Ville de Paris ont reçu un séchoir et un lisseur qu’ils ont pu utiliser directement  sur leurs clientes d’un jour.

Parmi ces coiffeurs, nous avons rencontré un habitué de cette manifestation, Eric Leturgie qui était déjà à l’Hôtel de Ville l’an dernier.

Ayant obtenu son brevet en 1989, il décide d’ouvrir son premier salon à Sablet alors qu’il a 25 ans. Il y met en pratique tout son savoir-faire et sa technique pour la plus grande joie de sa clientèle féminine. En 2001, il devient coiffeur artistique pour la marque Wella et partage son art avec les autres coiffeurs de la marque puis il décide de créer en 2005, la franchise ” Les compagnons Eric Léturgie Coiffure” basée sur le modèle du compagnonnage ouvrier; de nombreux salons y adhèrent. Continuant sur cette lancée, il décide d’ouvrir son université Else Université en 2008. Il quitte Wella en 2010 pour rejoindre l’Oréal Professionnel et devenir Coach Artistique. Nommé H3 (Heart, Hand, Head) expert international en 2012, il intègrel’équipe internationale de coiffeurs créateurs. Devenu créateur de tendances , il  réalise les visuels de l’année en représentant la France aux côtés de 5 autres coiffeurs internationaux sélectionnés. En Octobre 2013, il reçoit de la part de la chambre des métiers le prix STARS et METIERS Vaucluse de la Dynamique Commerciale et forge sa renommée.

Outre la personnalité de son créateur, le groupe reste une entreprise familiale avec du savoir-faire et des produits correspondent aux besoins de 90% du marché, c’est ainsi qu’il s’est fait connaitre.

Quelques jours après la Nuit de la Coiffure, le 19 juin, on retrouve l’Oréal dans un autre rôle, celui de la solidarité.  A l’occasion du “Citizen Day”, journée de solidarité créée il y a 9 ans par la marque en collaboration avec UnisCité pour présenter les engagements entre entreprises et associations,  le PDG de L’Oréal, Jean-Paul Agon et une vingtaine de salariés ont revêtu une combinaison blanche et se sont armés de rouleaux afin de rénover les locaux de l’Agora d’Emmaus Solidarité situé rue des Bourdonnais entre Louvre et Châtelet. L’accueil de jour reçoit 300 personnes par jour et donne accès à une buanderie, une douche, un vestiaire, une aide alimentaire, une domiciliation et la possibilité de rencontrer des travailleurs sociaux. Grâce à la mobilisation des collaborateurs du groupe, les personnes à la rue vont pouvoir réintégrer un endroit rafraichi où ils pourront oublier un moment la grisaille de leur vie et trouver l’aide dont ils ont besoin.

Pour le CitizenDay, 5 000 collaborateurs de l’Oréal se sont mobilisés pour des associations telles qu’Emmaus Solidaité, Vision du Monde, ONG humanitaire qui permet aux enfants d’avoir un accès à l’éducation, l’alimentation, l’eau potable et la santé,  Weareloreal  qui propose aux collaborateurs d’agir pour protéger la biodiversité et entretenir ou restaurer des espaces naturels,etc…En France, il y a déjà  24 000 parrains. Cette journée de solidarité est suivie à l’international comme au Brésil, Danemark, Finlande, Pays-Bas, Pologne et ailleurs.

Laisser un commentaire