CARAVANSARAI ECHANGES ARTISTIQUES : QUAND L’ART MODERNE DEVIENT UNE ŒUVRE COLLECTIVE

Ils sont douze. Ni en colère, ni salopards, ni singes. Douze comme le chiffre de la perfection et de l’harmonie. Douze comme le nombre fondateur. Et c’est ce qu’ils sont. Sous la direction de l’un d’entre-eux, Karim Borjas (artiste pluridisciplinaire, membre de l’Association Internationale d’Artistes Plasticiens AIAP-UNESCO et de la Maison des Artistes à Paris), douze artistes sont à l’origine de « Libetatem – Liberté ». Mais quésaco ? Un projet dont la finalité est de mettre en avant divers modes d’expression contemporains à travers des talents d’origines et de cultures variées. Grâce à l’association internationale Caravansarai Exchanges Artistiques, leurs œuvres créatives et modernes disposent d’une exposition méritée ; une passerelle indispensable pour valoriser et faire connaître le travail de ce collectif.

Par son style, chacun des artistes emmène le visiteur dans des réflexions, des pensées et des émotions différentes. Inspirées par l’imaginaire, le virtuel et le réel, leurs toiles sont un voyage. Pour certains, c’est celui de l’espace, du volume, de la géométrie, du numérique. Pour d’autres, celui des formes, des superpositions et de la lumière.

Aux côtés de Karim Borjas, Eglė Ganda Bogdanienė, Temuri Hvingija, Shalva Khakhanashvili, Belka Lassaire , Caroline Leite , Imad Mansour , Didier Masset ,Pedro Morales, Annette Turrillo et Oleg Sotnyk, le plasticien Bôôl Seven transforme une réalité stéréotypée en une fiction empreinte de poésie.

Bôôl est un artiste magnificien. Il ne se réclame d’aucune école. Sa technique lui est totalement propre. L’autodidacte multifacettes qu’il est, n’a pour limite que celle de son imaginaire et des symboliques qu’il transforme pour afficher ses émotions sur la nature, les hommes et la société. Et il est là tout son talent ! Bôôl est un instinctif et un intuitif. Par son style figuratif et abstrait, ses peintures deviennent narratives. Le poète s’épanche avec son pinceau. Il superpose, fusionne les couleurs qu’il transcende Ses kaléidoscopes captent, sensibilisent, transportent et magnétisent à tel point que son art en devient cosmique.

« Libetatem – Liberté » : Exposition à vite découvrir jusqu’au 22 juin au Cloître des Billettes – 24, rue des Archives, Paris IVème – Entrée libre et gratuite

 

Laisser un commentaire