Concert caritatif contre le placement abusif des enfants

Daniel Lambert

Samedi 11 novembre au soir, l’Association VIOLETTE JUSTICE, qui lutte contre les placements abusifs des enfants a organisé à l’Espace Garnet’s Chicha à Montmorency un concert caritatif, un grand moment de partage, d’amour et de solidarité.
La sensibilisation continue plus que jamais, l’Association VIOLETTE JUSTICE , présidée par Yasmina KERROUCHE et parrainée par Fiona GÉLIN se mobilise de plus en plus  et a profité de ce concert pour soutenir ce combat encore trop ignoré du grand public.
 La soirée a été co-animée par Silvère- Alberic DESCHAMPS ( chroniqueur radio Voltage et Espace FM) et par Myriam d’espace FM.  De nombreux artistes, personnalités et associations étaient présents parmi lesquels Sylvain MORAILLON , président de la Ligue des Droits de l’Enfant, Moussié TOMBOLA , Mokobe , Nini MESS , Louisa SAND , 2Zofficiel et B1 , KARYCK , Timox et sa troupe de danse , Za camion , Leila RAMI , LADY SHAÏ , David BACCI , Paul SANDERS , PhiloW , L’Humoristique Moussa DEMBELE
Une soirée simple et conviviale réunissant tous ceux qui avaient répondu présent
pour cette mobilisation noble et juste.
Face aux multiples dysfonctionnements judiciaires constatés depuis plusieurs années dans les affaires familiales et la protection de l’enfance en danger, l’association Violette Justice a été créée pour lutter contre la maltraitance institutionnelle infligée aux enfants et à leur famille.
Elle a vocation à intervenir contre les dérives de la justice et de l’action sociale les concernant.
Devant la souffrance des enfants séparés de l’un ou de leurs deux parents, ou volontairement laissés dans un milieu insécurisant et maltraitant ; devant le nombre d’enfants placés illégalement, devant le nombre de parents bafoués et lésés par la défaillance de certaines institutions ; devant les infractions récurrentes commises par de prétendus professionnels et des services sociaux qui méprisent la loi et manipulent les magistrats, l’association Violette Justice défend les enfants et leurs parents pour faire respecter le droit de la famille et l’exercice de la coparentalité. Elle veille à ce que la Convention des droits de l’enfant, dont la France est signataire, soit enfin appliquée par les tribunaux de la République.
Dans cette démarche, Violette Justice soutient et accompagne les actions des parents pour faire valoir les droits de leurs enfants, ainsi que leur propre droit à la parentalité.

Laisser un commentaire