Consultation internationale pour le devenir des périphériques et des autouroutes du Grand Paris

Mercredi 11 avril à 14h30 au Salon des Maires d’Île-de-France, Jean-François Vigier, 1er Vice-président du Forum métropolitain du Grand Paris, Maire de Bures-sur-Yvette, Stéphane Beaudet, Président de l’Association des Maires d’Île-de-France, Maire de Courcouronnes, Jean-Louis Missika, Adjoint à la Maire de Paris chargé de l’urbanisme, de l’architecture, des projets du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité, Valérie Mayer-Blimont, Conseillère métropolitaine déléguée auprès du Président, Adjointe au Maire de Santeny se sont réunis afin de restituer le Livre Blanc “« Vers des mobilités durables, intelligentes et optimisées à l’horizon 2030 en Ile-de-France » .

La remise officielle à la Ministre des Transports s’est faite le 24 mai dernier en vue d’une consultation internationale pour le lancement de la Consultation internationale sur le devenir des autoroutes, du boulevard périphérique, et des voies rapides ou structurantes du Grand Paris. Tous les participants étaient Jean-Yves LE BOUILLONNEC (Président du Forum métropolitain du Grand Paris), Michel CADOT (Préfet de la Région d’Île-de-France, Préfet de Paris), Valérie PÉCRESSE (Présidente de la Région Île-de-France), Jean-Louis MISSIKA (Adjoint à la Maire de Paris), Jean-Philippe DUGOIN-CLEMENT (Vice-président de la Région Île-de-France), Christophe NAJDOVSKI (Adjoint à la Maire de Paris), Jean-François VIGIER(Premier Vice-président du Forum métropolitain du Grand Paris), Stéphane TROUSSEL (Président du Département de Seine-Saint-Denis), Ibrahima TRAORE (Conseiller départemental du Département du Val-de-Marne), Jacques JP MARTIN (Premier Vice-président de l’Association des Maires d’Île-de-France), Jean-Noël MOISSET (Vice-président de la CA Roissy Pays de France), Jacques CHAUSSAT (Conseiller territorial de l’EPT ParisTerres d’Envol), Bruno LOTTI (Conseiller territorial de l’EPT Est Ensemble). Ce Forum métropolitain du Grand Paris est un syndicat mixte qui fédère l’ensemble des collectivités territoriales du Grand Paris en lien avec l’Etat.

Des scénarios d’évolution dans un périmètre allant jusqu’à la Francilienne, à horizon 2030 et 2050 seront proposés par 4 équipes pluridisciplinaires associées à l’ensemble des parties prenantes: citoyens, acteurs de la société civile, décideurs locaux, usagers…

Une grande exposition finale entre mai et août 2019 présentera les résultats et sera suivie par des débats publics et des dispositifs interactifs  .  Un autre rapport au territoire, grâce au développement des applications smartphones s’est développé et de nouveaux services ont renforcé l’information mais également de nouveaux usages. Désormais s’ouvre l’ère des transports partagés pour apporter une solution et lutter Et ce, afin d’améliorer les mobilités quotidiennes des habitants, tout en réduisant l’impact environnemental de ces circulations routières et en intégrant mieux ces infrastructures dans la ville et en Ile de France

Les principaux partenaires de la consultation internationale sont : l’Etat (Ministère des Transports), la Ville de Paris, la Région Ile-de-France les départements du Val de Marne, de la Seine-Saint-Denis et du Val d’Oise, la Métropole du Grand Paris, l’Association des Maires d’Ile-de-France, et des territoires et intercommunalités.

Les 10 propositions des élus du Forum métropolitains du Grand Paris sont:

1 Favoriser le développement des modes actifs sur l’ensemble du territoire

2.Favoriser l’intermodalité pour garantir la mise en œuvre de rabattements efficaces vers les gares

3.Optimiser les autoroutes urbaines en zone dense en favorisant une meilleure utilisation de ces espaces et des usages

4.Développer des mesures incitatives pour renouveler le parc motorisé polluant et agir sur la circulation des véhicules

5.Favoriser le covoiturage et l’autopartage

6.Favoriser une cohérence des politiques de stationnement

7.Anticiper l’arrivée du véhicule autonome

8.Soutenir l’innovation numérique et l’écosystème d’innovation francilien à travers la question de l’ouverture de la donnée

9.Mettre en œuvre une mobilité servicielle en Île-de-France

10.Mobiliser l’ensemble des acteurs pour réduire les déplacements contraints

Les entreprises intéressées par cette consultation peuvent postuler jusqu’au 3 août 2018 à 15h

 

Laisser un commentaire