“Des châteaux en Espagne”: des projets irréalisables

“Des châteaux en Espagne”: des projets irréalisables

“Bâtir des châteaux en Espagne” ! Cela signifie avoir des projets irréalisables.

Car l’Espagne passe pour avoir peu de châteaux, ce qui, au 15ème siècle, aurait privé les Maures de la possibilité de se réfugier dans une demeure assurant leur retraite en toute sécurité lors de la reconquête de la Péninsule par les royaumes chrétiens.

Mais, en Aragon, ancien royaume, actuelle communauté autonome de l’Espagne, on peut en voir de nombreux, dont deux très impressionnants, à Loarre et à Uncastillo.

Le château-abbaye de Loarre est l’une des forteresses romanes les mieux conservées d’Europe, considéré comme le château de style roman le plus ancien d’Espagne.

Au 11e s. Sancho Ramírez, roi d’Aragon et de Navarre, fit construire, à 1070 m d’altitude, cette forteresse inexpugnable et y installa un monastère.

À mesure que l’on approche de cet impressionnant nid d’aigle, on est saisi par la beauté et le calme du site. Après avoir franchi l’enceinte flanquée de tours rondes, on pénètre dans le château par un majestueux escalier voûté qui mène à une église romane et, par un dédale de passages, on arrive à un donjon massif d’où l’on découvre un immense panorama sur la dépression de l’Èbre.

D’immenses réservoirs permettaient de recueillir 80.000 litres d’eau de pluie.
Des oubliettes étaient utilisées comme garde-manger par les moines, puis comme prison par les nobles qui prirent ensuite possession du château.

Plus bel exemplaire des fortifications espagnoles, Loarre représente un des meilleurs spécimens d’architecture militaire et civile d’Europe et a été déclaré patrimoine culturel et monument national en 1906.

A Uncastillo, la forteresse fut érigée également au 11e s., mais par les Musulmans afin de défendre leurs frontières et contrôler l’expansion chrétienne.

La péninsule ibérique était alors, depuis 711, sous domination musulmane et s’appelait Al-Andalus … jusqu’à la chute de Grenade en Andalousie en 1492.

Deux grandes tours carrées, deux murs d’enceinte … singularité à une époque où les châteaux n’en possèdent qu’un. On entrait dans les tours au 1er étage par une échelle de corde. Au 14e s., des cheminées améliorent le confort et un Palais gothique est ajouté. Une ville prospère va s’étendre autour de la forteresse qui connaîtra cependant ds périodes de guerres incessantes durant tout le Moyen-Age.

Les bâtisseurs espagnols ont bien su mener à bien leurs projets architecturaux !

Laisser un commentaire