Dix tableaux majeurs de la collection Rockefeller exposés à Paris chez Christie’s

Dix tableaux de la collection de David Rockefeller et de son épouse Peggy ont été présentés du 16 au 21 mars dans les salons parisiens de la maison Christie’s.

Le public a pu admirer notamment Venise, vue du Quai des Esclavons, de Corot (1845), Tigre jouant avec une tortue, de Delacroix (1862), Extérieur de la gare St Lazare, effet de soleil, de Monet (1877), Lilas et Roses, de Manet (1882), La vague (1888), signée Paul Gauguin, La table de musicien, de Juan Gris (1914), Pomme, de Picasso (1914) ainsi qu’un autre Picasso, Fillette à la Corbeille fleurie (1905), jamais montré au public depuis que les Rockefeller l’ont acheté à l’écrivain Gertrude Stein, il y a 50 ans.

Ces oeuvres impressionnistes et modernes seront vendues lors d’enchères exceptionnelles à New York au printemps 2018 au profit d’oeuvres caritatives. Elles font partie d’une collection de 1600 pièces dont la vente, après exposition à Pékin, Shanghai puis Los Angeles, devrait rapporter près de 500 millions d’euros.

Ancien président de la Chase Manhattan Bank, David Rockefeller est mort l’an dernier à 101 ans.
Il était le dernier petit-fils de John Davison Rockefeller, industriel et philanthrope américain, magnat du pétrole devenu le premier milliardaire de l’Amérique en créant la Standard Oil.

David Rockefeller avait déjà fait des dons importants à l’université d’Harvard – 25 millions de dollars – tandis que le MOMA reçoit 5 millions de dollars par an.
Il s’était aussi engagé à verser de grosses sommes après sa mort, qui devraient maintenant être débloquées : le MoMA, l’Université Rockefeller et Harvard devraient recevoir quelque 100 millions de dollars chacun.

Laisser un commentaire