Festival international du film de Saint Sébastien : la station balnéaire huppée de la Côte basque espagnole accueille Isabelle Huppert

66ème édition du Festival international du film qui se tient à Saint Sébastien du 21 au 29 septembre 2018.

Cette année, la grande actrice française Isabelle Huppert, césarisée pour ses rôles dans “La Cérémonie” et “Elle”, nommée aux Oscars en 2017, en est l’égérie et le visage.

“C’est un honneur pour le Festival que l’une des meilleures actrices actuelles ait accepté d’être l’image.
de notre Festival “, a déclaré Jose Luis Rebordinos, directeur du Festival.
Isabelle Huppert figure sur l’affiche qui se démarque cette année en proposant une photo en noir-et-blanc et des lignes graphiques de couleurs.
Isabelle Huppert n’est pas novice en cet événement.

Déjà, il y a 15 ans, elle présentait “La vie promise” en sélection officielle et recevait le prix Donostia pour l’ensemble de sa carrière avec plus de 130 fims à son actif et de multiples nominations et victoires aux César, aux Golden Globes, aux Oscars, à Cannes, Venise et Berlin.

Cette année, hommage est rendu à Danny de Vito, acteur, réalisateur, humoriste, producteur américain ainsi qu’à l’actrice anglaise Judi Dench, mondialement connue pour avoir tenu le rôle de M dans 7 films de James Bond.
Antoño Banderas, Meryl Streep, Julia Roberts, Woody Allen ont été les lauréats de ces dernières années.

Créé en 1953 par les commerçants de la ville, le Festival de Saint Sébastien avait pour but à l’origine de promouvoir les films espagnols.
Mais, très vite, l’évènement acquiert un statut international avec de grandes premières et la venue de stars du grand écran.

Le Prix principal est la Coquille d’Or, remise au meilleur film.
Le Prix Donostia, récompense également importante, est décerné à l’ensemble d’une carrière cinématographique.

Déjà au XIXème siècle, Saint Sébastien était une station balnéaire huppée et accueillait les plus hautes personnalités.
A partir de 1885, la Reine régente Maria-Christina prend l’habitude de venir en villégiature l’été à Saint Sébastien, suivie par la Cour puis par la bourgeoisie.

En 1887 est construit un Casino qui attire de nombreux estivants aisés et où se retrouvent toutes les personnalités de la vie européenne, Mata Hari, Léon Trotsky, Maurice Ravel, des banquiers.
Suivront le théâtre Victoria-Eugenia, l’hôtel Maria-Christina, la gare du Nord, tous bâtiments au style français très marqué qui ont donné son charme à cette ville surnommée le “Petit Paris”.

A la Belle Epoque, Saint Sébastien reçoit les Ballets Russes, des compagnies françaises d’opérette, des chanteurs d’opéra et de nombreux artistes célèbres.
Elle a été élue capitale européenne de la culture en 2016.

Le Palais Kursaal, édifié en 1998 et caractéristique de
l’architecture contemporaine, accueille le Festival international du Film de Saint Sébastien.

 

Laisser un commentaire