Fotofever, l’exposition de la photo contemporaine

La 8ème édition de Fotofever s’est tenue au Carrousel du Louvre du 8 au 10 novembre pour présenter une nouvelle génération de photographes.

Près de 100 galeristes, venus de 20 pays des 5 continents ont exposé 250 artistes émergents dont 50% de femmes contre 30% l’an dernier selon Cécile Schall, fondatrice et directrice de Fotofever.  En 2019, on compte 92 femmes parmi les 184 artistes présentés.

Rendez-vous incontournable de la photographie de collection, Fotofever est la première foire d’art dédiée aux amateurs et jeunes collectionneurs mais aussi aux artistes émergents. Elle s’adresse à ceux qui commencent une collection grâce à un programme  “Start to Collect”, des visites guidées par une spécialiste de l’art contemporain et des prix affichés. Dans ce but, un guide incluant les règles de bases sur la collection de photographie, une FAQ et un lexique, était distribué gracieusement à tous les visiteurs. Pour compléter la visite, il était possible d’assister à des discussions quotidiennes sur les nouvelles tendances et la collection de photographie.

Avec un record de fréquentation (13 000  visiteurs l’an dernier) battu cette année, cette foire internationale de l’art contemporain met en avant l’ouverture et l’accessibilité  à la photographie pour tous les publics en proposant une sélection d’oeuvres à moins de 1 000 euros.

Lors de cette édition, Fotofever  a présenté plusieurs expositions dont celle des” lauréats de prix et festivals partenaires ” mais aussi la mise en valeur de la scène artistique française avec des espaces dédiés aux différentes thématiques célébrant le  180ème anniversaire de l’invention de la photographie en France. “La collection” était le thème du programme présenté dans “l‘Appartement du Collectionneur” qui réunissait une sélection d’œuvres pour que les visiteurs se projettent vivant avec des oeuvres.

Parmi les petites collections, quelque soit  leur valeur, le stand de Jérôme Monod regroupait plusieurs pochettes de vinyles des Beatles couverts de photos du groupe.

Pour la seconde fois en 2019,  “Fotofever et le laboratoire photo Dahinden ont  organisé le “Fotofever prize”, tremplin pour les jeunes talents de la photographie permettant de produire à Arles et à Fotofever Paris, une série de leurs travaux. Les gagnants 2018, Lina Benouhoud, Martin Bertrand et Clothilde Matta exposent lors de cette 8ème édition.

Les 3 lauréats 2019 sont: Julia Amarger, artiste argentine de 33 ans résidant en France, avec sa série “Ceci est un secret” (caractère fragmentaire de la mémoire inspiré par des secrets); Rose Lecat, photographe française de 34 ans avec sa série “À la frontière des montagnes, après le désert et la mer” (la route des exilés qui traverse la frontière franco-italienne);  Alain Polo Nzuzi, artiste congolais de 34 ans résidant en France. avec sa série “Sur les traces modernes d’Apollon, d’Héraclès et d’Hermès” ( corps masculins).

Concernant les jeunes galeries, “La Ruche” proposait pour la seconde année consécutive une section composée de 40 espaces  afin de leur permettre un accès à une première foire d’art contemporain.

Laisser un commentaire