François de Rugy élu président de l’Assemblée nationale, un mandat deux fois plus court

GABRIEL MIHAI

François de Rugy, il devient le treizième président de l’Assemblée nationale.

En Marche, François de Rugy a été élu président de l’Assemblée nationale. Le député de la 1re circonscription de Loire-Atlantique a obtenu l’assentiment de ses collègues lors de la première journée de la quinzième législature, mardi 27 juin.

Jean-Charles Taugourdeau (Les Républicains) a recueilli 94 voix, devant Laure de la Raudière, du groupe LR «constructifs», UDI et indépendants (34). Laurence Dumont, du groupe Nouvelle gauche (ex-PS) a obtenu 32 voix et Caroline Fiat (La France insoumise), qui avait reçu le soutien du groupe de la gauche démocrate et républicaine, trente.

Le député de Loire-Atlantique François de Rugy a été élu président de l’Assemblée nationale, ce mardi. Il a recueilli 353 voix sur 543 bulletins exprimés. Plus tôt dans la journée, il avait été désigné candidat par les membres du groupe majoritaire de La République en marche, et faisait donc figure de favori.

Un vote sans surprise, le gouvernement disposant d’une large majorité avec les groupes LREM et MoDem sans oublier une partie du groupe «LR constructif, UDI et indépendant».

Dans la Constitution, le mandat du président de l’Assemblée dure tout le temps de la législature. Mais Richard Ferrand, patron du groupe majoritaire, a annoncé que le « perchoir » et tous les autres postes à responsabilité occupés par La République en marche seront remis en jeu à mi-mandat, dans deux ans et demi. Les sortants ne pourront se représenter pour ces postes. François de Rugy ne restera donc pas président de l’Assemblée nationale pendant cinq ans. Reste à savoir comment ces postes seront remis en jeu, puisque la Constitution ne prévoit rien en la matière.

Mercredi, le bureau de l’Assemblée sera constitué (éventuellement par un vote). C’est à lui que revient de gérer l’organisation de l’institution, de veiller au respect de la déontologie, ou encore de lever les immunités parlementaires. Jeudi seront composées huit commissions permanentes de l’Assemblée (Finances, Lois, Affaires sociales…). Enfin, la conférence des présidents, qui réunit autour du président de l’Assemblée les chefs de file des groupes politiques et les présidents de commission, fixera un premier calendrier de travail.

Laisser un commentaire