Jerry Lewis vient de nous quitter à l’âge de 91 ans.

Véronique Yang

Le monde du cinéma américain est en deuil, le grand acteur Jerry Lewis vient de s’éteindre à Las Végas à l’âge de 91 ans.

Né de parents juifs russes le 16 mars 1926 à Newark dans le New Jersey, d’un père acteur de spectacle de variètés connu sous le nom de Danny Lewis, de son vrai non Daniel Levitch, Jerry Lewis  fait ses débuts dans le duo comique qu’il forme avec Dean Martin dans les années 40. Ils deviennent nationalement connus grâce à leurs représentations dans les boites de nuit puis en tant que stars de cinéma. Ils se séparent en 1956 après avoir fait des productions à la télévision.

En solo, il devient tête d’affiche de plusieurs films dont » le délinquant involontaire », il réalise ensuite plusieurs films comique dont « Docteur Jerry and Mister Love » en 1963. Malgré cela, sa popularité décline aux Etats -Unis mais reste très renommé en Europe et particulièrement en France.

Il se tourne  en 1966 vers le caritatif et organise le telethon pour l’association pour la dystrophie musculaire de laquelle il est membre depuis une dizaine d’années. Dans les années 80 après 8 ans d’absence, il revient au cinéma et en 1983 Martin Scorsese lui propose un rôle à contre-emploi dans le film « la valse des pantins » qui remporte un fort succès. En 1984, il reçoit la Légion d’Honneur des mains de Jack Lang, ministre de la culture de l’époque. En 1987, il présente le premier telethon en France sur Antenne2. Entre 1993 et 2011, on le voit dans des films dont « Arizona Dream » d’Emir Kusturica aux côtés de Johnny Depp et Faye Dunaway, il a même le rôle titre dans un épisode de la série  New-York Unité Spéciale. En 2006, il devient commandeur de la Légion d’Honneur. Suite à des problèmes de santé, il décide que 2011 sera la dernière édition où il présentera le téléthon.  En 2013 pour son avant dernier film où il apparaît « Max Rose, » il est sélectionné au Festival de Cannes. Son dernier rôle sera dans « Casse » où il apparaît dans le rôle du père de Nicolas Cage en 2016, il avait 90 ans.

Le 20 août 2017, il s’éteint à l’âge de 91 ans, laissant 7 enfants qu’il avait eu dont 6 avec sa première épouse de laquelle il divorce en 1980. il se remarie en 1983 et adopte une fille en 1992. Il a eu 7 petits enfants et 1 arrière petite fille.

 

Laisser un commentaire