Journée Mondiale des Donneurs de Sang

Chaque année, le 14 juin se tient la journée mondiale des donneurs de sang.

A cette occasion,  l’Établissement français du sang (EFS)  organise en France plus de 1 000 collectes dont la principale se trouve au Village du Partage,  Place de l’Hôtel de Ville à Paris du 13 au 17 juin de 10 à 20h; il y en a aussi 21 autres en région parisienne. En faisant ce geste, vous ferez partie de ceux qui aident chaque année le million de personnes qui en ont besoin comme les patients soignés en chimiothérapie ou souffrant de maladies chroniques telle la drépanocytose ou les accidentés de la route…

Pour donner son sang, il faut être âgé de 30 à 70 ans, peser au moins 50kg, être reconnu apte au don lors de l’entretien préalable au don. Il n’est pas nécessaire d’être à jeun mais il vaut mieux éviter les aliments gras et la consommation d’alcool dans les heures qui précèdent le don.

Toutefois, il y a dans certains cas un délai à attendre avant de donner son sang:

  • 1 jour après un soin dentaire ou un détartrage.
  • 7 jours après la fin d’un traitement antibiotique, une extraction dentaire ou une pose de couronne.
  • 14 jours après l’arrêt des symptômes d’un épisode infectieux.
  • 4 mois après un piercing, un voyage dans un pays où l’on rencontre du paludisme (sauf pour un don de plasma)
  • une intervention chirurgicale avec hospitalisation de plus de 24h.
  • 6 mois après un accouchement.

En France, 10 000 dons de sang sont nécessaires par jour, ce qui permet de soigner un million de malades par an. En ce qui concerne le don de plaquettes (durée 2h dont 1h30 pour le prélèvement), il faut un délai de 4 semaines entre 2 dons et cela est possible 12 fois par an.; la durée de vie des  plaquettes n’étant que de 5 jours, la régularité des dons est indispensable).

Pour devenir donneur, il faut remplir un questionnaire pour préparer un entretien. puis on effectue le prélèvement; en cas de 1er don ou d’un laps de temps de 2 ans depuis le dernier prélèvement, on effectue un dosage de l’hémoglobine afin d’éviter tout risque d’anémie. Après le don, une collation est offerte pendant un temps de repos  de 20 minutes dans l’espace Détente.

Il est possible de donner plusieurs fois son  sang (4 par an, 24 fois par an pour le plasma) mais il faut attendre 8 semaines entre 2 prises pour le sang (durée 45mn dont 10 mn pour le prélèvement)  2 semaines pour le plasma (durée 1h30 dont 1 h pour le prélèvement).  En ce qui concerne les globules rouges, le sang est conservé 42 jours. Les donneurs du groupe O sont les plus recherchés car ils sont receveurs  universels. Les dons du sang sont utilisés pour:

  • 34% dans le cadre d’interventions chirurgicales et pour les victimes d’accidents.
  • 46% pour les maladies du sang et les cancers
  • 20% pour des pathologies différentes du cancer comme les dialyses ou les accouchements.

Au total, 54% sont utilisés  pour les transfusions programmée, 34% pour les urgences relatives et 12% pour les urgences vitales. L’âge moyen des personnes transfusées est de 65 ans et on trouve 56% d’hommes et 46% de femmes parmi les donneurs.

Cette année pour la seconde fois, l’EFS (Etablissement Français du Sang) reconduit du 11 au 17 juin, l’opération “Missing Type” qui invite les marques, institutions, entreprises et les citoyens à faire disparaître les lettres correspondant aux groupes sanguins A,B,O de leur logo, site internet, profil des réseaux sociaux; de nombreuses personnalités et plus de 650 entreprises et institutions ont joué le jeu.

L’EFS réalise plus de 500 millions d’actes de biologie par an, ce qui fait de l’entreprise le plus grand laboratoire biologique de France; la recherche est une autre de ses activités. L’établissement compte 120 sites de prélèvement et 40 000 collectes mobiles sur toute la France (métropole et DOM).

Après le prélèvement, les échantillons sont analysés et classés (virologie, sérologie, immunologie et numération sanguine), les  dons comprenant une anomalie sont écartés et le donneur prévenu. La 3ème étape est la préparation du sang  en le filtrant (déleucocytation ou  séparation des globules blancs des rouges). Après cela, il est redistribué aux patients.

Il existe un autre don volontaire, celui de moelle osseuse située dans les os longs (DVMO). Grâce aux cellules souches qu’elle contient, elle fabrique les cellules du sang. Ce don s’adresse à des personnes de 18 à  50 ans même si on peut donner jusqu’à 60 ans. Tout comme pour le sang, le volontaire doit passer un entretien pour vérifier son aptitude. Une fois inscrit sur le registre, il doit être disponible pour des examens complémentaires et un don de moelle en cas de compatibilité avec un patient, ce qui est assez rare (environ une sur un million). Son nom figure dans le registre national des donneurs de moelle osseuse, géré par l’Agence de la Biomédecine. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site dondemoelleosseuse.fr

Laisser un commentaire