La troupe Mégalithe fait son cinéma au Casino Barrière de Deauville

Silence !!! Action ! On danse et on chante sur la scène du casino Barrière à Deauville ! Ici point de figurants, mais une troupe de 9 professionnels dont un meneur de revue comédien qui pousse le « La » en live. Tous sont issus du milieu du Music-Hall et sont dirigés par la complémentarité artistique de Thierry Mercier (danseur, notamment soliste au Lido de Paris pendant 4 ans, cancaneur, chorégraphe, metteur en scène…) et de Michel Prosperi (danseur, chorégraphe et comédien). Ensemble, ils forment la compagnie Mégalithe, régulièrement sollicitée pour la qualité de ses spectacles.

Pendant 1h30, ils émerveillent la scène en présentant « Deaullywood », une rétrospective clin d’œil sur les grands standards (notamment ceux tournés dans la commune des turfistes aux planches célèbres comme l’incontournable « Un homme et une femme » de Claude Lelouch) ainsi que sur les comédiens et les cinéastes cultes que compte le 7ème art. Normal penserez-vous pour une ville qui célèbre chaque année le cinéma américain ? Certes. Il est vrai qu’entre les longs métrages et Deauville, l’histoire d’amour ne date pas d’hier.

Dans ce show enlevé, enjoué et glamour, aucune fausse note quant au scénario bien ficelé et aux « séquences » colorées bien équilibrées qui s’enchaînent en mariant judicieusement danses contemporaine, jazz, latino, classique, cancan revisité à la sauce western et en variant les registres. Orchestrés sur des musiques modernes et entraînantes, les codes du cabaret sont respectés comme il se doit : paillettes, strass, plumes, boas, portés, levés de jambes, ports de bras, jetés grand écart, pirouettes, costumes et tenues légères…, aucun ne manque à l’appel. Et côté attractions ? Hors champs, un gros plan est fait sur un trapéziste, un équilibriste et un acrobate au ruban qui, chacun leur tour, tourbillonnent et se déploient toute en grasse, légèreté et dextérité dans les hauteurs du luxueux salon de réception des Ambassadeurs, au plus grand émerveillement des spectateurs. Quand arrive le clap de fin, la séquence se termine sur un élégant final colorés de noir et de jaune. « Le rideau sur la scène tombe » avec pour générique « Que vive le cinéma !

Teaser : https://www.youtube.com/watch?v=2oDm-LXS608#action=share

« Deaullywood », la nouvelle revue moderne, énergique et très feel good du Casino Barrière de Deauville qui atout d’une grande – Salon des Ambassadeurs – 2 rue Edmond Blanc à Deauville présentée par la compagnie Mégalithe Dîner-spectacle à partir de 20h00.

Laisser un commentaire