L’Abbaye de Valmagne de Villeveyrac

En 1139, Raymond Trencavel, Vicomte de Béziers, fonda l’Abbaye de Valmagne sur la commune de Villeveyrac, près de Mèze et de l’étang de Thau dans le Languedoc Roussillon. Du 12ème siècle au début du 14ème, elle fut l’une des Abbayes cisterciennes les plus riches du sud de la France.

L’Abbaye de Valmagne est classée Monument Historique et est aussi un des plus anciens vignobles du Languedoc. La famille propriétaire depuis neuf générations a ouvert les portes de la Cathédrale des vignes.

L’ancienne église fut construite sur les fondations d’une première église romane entre 1257 et la fin du XIVe siècle. Les visiteurs peuvent découvrir les foudres en chêne de Russie, de plus de 400 hectolitres siègant dans les bas-côtés de la nef centrale. Elle se constitue d’une nef principale de sept travées, bordée par deux collatéraux. Dans le cloître se trouve la sacristie, la « Salle Capitulaire » appelée aussi « Salle du Chapitre », le parloir, le réfectoire sans oublier la fontaine-lavabo.

L’Abbaye de Valmagne possède principalement une architecture gothique sans oublier que ses fondations sont Romanes. De plan basilical, voutée en croisées d’ogive, ses dimensions sont égales aux grandes cathédrales gothiques avec 83 mètres de long pour 24,50 mètres de haut dans la nef, allant jusqu’à 25 mètres dans les hauteurs du transept. Ce dernier donne place au chœur, avec des piliers en amande, classique de l’architecture gothique ; Enfin, le déambulatoire vient fermer le chœur avec neuf chapelles rayonnantes.

Le cloître dans la galerie Nord

Le cloître se compose de quatre galeries couvertes s’ouvrant sur un jardin. Chaque espace dessert toutes les parties essentielles du monastère.

La galerie Nord “Spiritu” attenante au mur de l’église, est souvent appelée la « galerie du mandatum ou « la galerie des Collations », les moines venaient parfois écouter une lecture sainte, les collations et réciter l’office des Complies après le repas du soir.

Le cloître dans la galerie Est

La galerie Est “Anima” remplit une haute fonction spirituelle en desservant : l’armarium, la sacristie, la salle capitulaire, le parloir et le scriptorium. Elle est aussi la partie la plus ancienne de l’abbaye, les décorations sont en dents de scie et les voûtes en berceau, éléments typiques de l’architecture romane.

Le Cloître dans la galerie sud

Dans cette galerie se situe l’emplacement de l’ancien chauffoir ainsi que les latrines. Un peu plus loin se trouve l’ancien réfectoire convertit en salon au XIXème siècle. En face du réfectoire se trouve la fontaine. 

Cette dernière est entourée d’une clôture octogonale surmontée d’un dôme ouvert. La vigne qui grimpe le long du dôme à plus de 180 ans; elle a résisté au phylloxéra. La Fontaine-lavabo est un endroit rare: il ne reste que deux fontaines-lavabos en France, celle de l’abbaye du Thoronet et celle de Valmagne.

L’Abbaye de Valmagne est entourée de jardins et d’un restaurant “ferme auberge”.

Laisser un commentaire