Lancement de la 7ième édition de Paris Face cachée 2018 à l’Hôtel Dieu

VÉRONIQUE PHITOUSSI

En partenariat avec la mairie de Paris, Sabrina Slimani et Caroline Loire, co-directrices de Paris Face Cachée, ont présenté la 7ième édition de Paris Face cachée 2018 en présence Véronique Levieux, adjointe à la Mairie de Paris chargée du patrimoine et d’Alexandre Fritsch, Directeur de l’Hôtel Dieu, à l’Hôtel Dieu Paris.

L’Hôtel Dieu est connu pour sa charité et son hospitalité depuis sa fondation.

Lors de notre visite, nous avons pu découvrir les sous-sols, couloirs, coursives et anciennes chambres d’hôpital.

Nous avons eu droit à un petit numéro de folie d’un malade, bien évidemment joué…installé dans un des chambres.

Nous avons été agréablement étonnés d’apprendre qu’un bunker y avait été construit et servait depuis de lieu de stockage d’archives. Aurélie Prevost, responsable des Publics-Communication Musée de l’AP-HP nous a fait découvrir le bunker, Elle nous a expliqué le fonctionnement de la machine qui renouvelait l’air de celui-ci.

Paris Face cachée propose depuis plus de 7 années la possibilité de visiter des sites non ouverts au public. Paris Face cachée va proposer pendant trois jours les 2 et 3 /4 février prochains plus de 100 idées originales interdites ou complètement décalées.

Le public pourra découvrir dans les offres proposées des exemples tels

Visiter le sous-sol du réseau souterrain du transport parisien, faire un voyage au cœur de Paris, visiter un bâtiment érigé depuis près d’un demi-siècle afin d’y découvrir plus de 600 œuvres retraçant tous les courants artistiques allant de Picasso à Calder… ;

Dans le domaine de l’inconnu, le public pourra la nuit à la lampe torche découvrir un site de transformation du métal au cœur d’une manufacture.

Le Public de Paris Face cachée pourra rencontrer des bergers avec leur trentaine de brebis à La Courneuve et assister à leur transhumance. Parmi les offres délirantes, chaque visiteur aura la possibilité de visiter aux premiers instants du matin, le plus ancien jardin à la française de la capitale en écoutant le dernier album au casque de l’artiste Molécule, album électro composé au Groenland.

Le visiteur pourra aussi s’offrir la visite de l’Hôtel Dieu, le plus ancien hôpital de la capitale, crée en 651 par un évêque parisien, Saint Landry.

L’affiche de Paris Face cachée, 7ième édition a été crée par l’artiste C2015, Christian Guémy.

L’année dernière, l’édition de paris Face cachée a attiré près de 10 000 curieux dont 47 % étaient des jeunes de 25/34 ans, un public majoritairement parisien mais de plus en plus de franciliens viennent profiter de ces lieux atypiques. Un quart des visites se feront dans plusieurs départements d’Ile de France, Essonne, Hauts de Seine, Seine Saint Denis et Val de Marne.

Deux dates d’ouverture de la billetterie ont lieu les 17 et 24 janvier2018 à 13h. Le nombre de places est limité.

Les réservations se font essentiellement sur internet : www.parisfacecachee.fr. Les activités sont parfois gratuites ou payantes selon les lieux.

Chacun découvrira le lieu de rendez-vous inscrit sur le billet de réservation après l’inscription. La surprise est totale.

Sabrina Slimani et Caroline Loire, co-directrices de Paris Face Cachée présentent la 7ième édition de Paris Face cachée en présence de Véronique Levieux, adjointe à la Mairie de Paris chargée du patrimoine et Alexandre Fritsch, Directeur de l’Hôtel Dieu, Paris, France, 2018
Alexandre Fritsch, Directeur de l’Hôtel Dieu lors de la présentation de la 7ième édition de Paris Face cachée à l’Hôtel Dieu, Paris, France, 2018
Sabrina Slimani et Caroline Loire, co-directrices de Paris Face Cachée présentent la 7ième édition de Paris Face cachée en présence de Véronique Levieux, adjointe à la Mairie de Paris chargée du patrimoine, Paris, France, 2018
Sabrina Slimani et Caroline Loire, co-directrices de Paris Face Cachée présentent la 7ième édition de Paris Face cachée à l’Hôtel Dieu, Paris, France, 2018
Couloir extérieur donnant sur la cour intérieure de l’Hôtel Dieu lors de la présentation de la 7ième édition de Paris Face cachée, Paris, France, 2018
Une partie de l”Hôtel Dieu jouxtant Notre Dame d e paris (G) lors de la présentation de la 7ième édition de Paris Face cachée, Paris, France, 2018
L’entrée du Bunker dans les sous-sols de l’Hôtel Dieu lors de la présentation de la 7ième édition de Paris Face cachée, Paris, France, 2018
Une des deux portes étanches du Bunker dans les sous-sols de l’Hôtel Dieu lors de la présentation de la 7ième édition de Paris Face cachée, Paris, France, 2018
Plafond du Bunker dans les sous-sols de l’Hôtel Dieu lors de la présentation de la 7ième édition de Paris Face cachée, Paris, France, 2018
Le Bunker dans les sous-sols de l’Hôtel Dieu lors de la présentation de la 7ième édition de Paris Face cachée, Paris, France, 2018
Aurélie Prevost, Responsable des publics et communication de l’Assistance publique et Hôpital publique (AP-HP) dont fait partie l’Hôtel Dieu, expliquant le fonctionnement de l’appareil permettant de ventiler et renouveler l’air dans le bunker à la fin de la présentation de la 7ième édition de Paris Face cachée, Paris, France, 2018
Porte d’entrée d’un batiment donnant sur la cour intérieure de l’Hôtel Dieuà la fin de la présentation de la 7ième édition de Paris Face cachée, Paris, France, 2018
Stèle en l’honneur des externes et anciens externes de l’Hôtel Dieu de Paris, morts au champ d’honneur lors de la présentation de la 7ième édition de Paris Face cachée, Paris, France, 2018

 

Laisser un commentaire