L’ancien leader de la CGT Louis Viannet est mort

VÉRONIQUE YANG

La CGT vient de perdre son ancien leader, Louis Viannet. Il s’est éteint à l’âge de 84 ans.

Louis Viannet est né le 4 mars 1933 à Vienne dans l’Isère  d’un père ouvrier de  Rhône-Poulenc. Il rejoint Paris et entre aux PTT alors qu’il a 20 ans et  adhère  à la CGT au moment des grandes grèves de la fonction publique auxquelles il participe.  Il devient secrétaire général en 1992 et le restera jusqu’en 1999. Il fut responsable de la restructure du syndicat en rompant avec le parti communiste en 1996. Il avait été en 1995,  l’un des opposants les plus marqués au plan Juppé sur la réforme des retraites et de la sécurité sociale.  A cette occasion,   on le retrouve à défiler aux côtés de Marc Blondel secrétaire de F.O. ,  première fois depuis la 1947 année de la scission entre les deux syndicats.

Son idée principale fut de réunir l’ensemble des syndicats pour redonner confiance et espoirs aux travailleurs en se rapprochant avec  la CFDT de Nicole Notat dans la bataille pour l’application des 35 heures et pour l’Europe sociale.

Après avoir quitté la tête du syndicat, il continue à militer, Bernard Thibault lui a succédé en 1999. Alors qu’il était en retraite , il n’hésita pas à intervenir en 2015 pour demander la démission du successeur de Bernard Thibault Thierry Lepaon mis en cause dans des affaires relatives à son train de vie.

Dès l’annonce de la mort de Louis Viannet, de nombreux politiques (le PS) et syndicalistes (Philippe Martinez, Bernard Thibault ou encore Jean-Claude Mailly de FO) ont réagi saluant la mémoire de l’ancien secrétaire.

Laisser un commentaire