L’art du partage, le thème des 35èmes journées européennes du patrimoine

Le week-end dernier, la 35ème édition des journées européennes du patrimoine se sont tenues sur le thème de l’art du partage.

Dans le cadre de l’Année Européenne du Patrimoine Culturel, les journées européennes du patrimoine sont organisées par le ministère de la culture et placées sous le patronage du Conseil de l’Europe et de la Commission européenne avec le concours de propriétaires publics et privés. Grâce au Centre des Monuments Nationaux, de la Fédération Nationale des Conseils d’Architecture, d’urbanisme et de l’environnement, de la Fondation du Patrimoine et des associations de sauvegarde du patrimoine, les Vieilles Maisons Françaises et la Demeure Historique.

Cette année, la Mission Stéphane Bern est associée à de grandes entreprises pour soutenir les actions de tous les organisateurs; parmi elles, on retrouve Lidl, le Crédit Agricole, la fondation d’entreprise Michelin, la RATP,la journée du transport public, l’Agence nationale pour les chèques-vacances, Radio-France, France Télévision, Phénix digital et la Française des Jeux .

Un Loto du Patrimoine a été instauré sur une idée de Stéphane Bern afin que les fonds récoltés  viennent en aide aux édifices à restaurer. En effet, le Président de la République lui  a confié la mission, avec l’aide de la fondation du Patrimoine et des services du ministère de la culture, de restaurer des édifices en péril choisis dans le patrimoine.

Pour cette 35ème édition, certains sites ont ouvert leurs portes de façon Exceptionnelle ou pour la première fois comme l’Institut National de Médecine, la maison de couture Chloé, la Maison Christople ou le cabaret du Crazy Horse à Paris. Pour beaucoup, les réservations ont été clôturées depuis longtemps; partout en France et en Europe, un programme de découvertes a été offert au public et spécialement aux plus jeunes avec un programme spécial conçu pour eux dans le cadre de la première édition nationale de l’opération “Les enfants du Patrimoine” en partenariat avec la Fédération nationale des CAUE (Conseils d’Architecture, d’Urbanisme et Environnement); des ateliers dédiés accompagnaient les visites notamment à Paris au Ministère de la Culture, au Palais Royal où 250 collégiens et lycéens d’Ile-de-Franceont été accueillis. Ce fut aussi le cas à l’INRAP (Institut de Recherches Archéologiques préventives) de Pantin (93), la Maison d’Archéologie et Ethnologie René Ginouvès à Nanterre (92) et le Centre National de Formation de la Facture d’Orgue  d’Eschau en Alsace.

Les grandes institutions n’ont pas fait exception à commencer par le Palais de l’Elysée où les visiteurs ont suivre des files d’attente pendant des heures et même pour certains  y rencontrer le président qui a profité des JEP pour se rendre au Musée d’Orsay le 14 lors du vernissage de l’exposition “Picasso, Bleu et rose” puis le lendemain à Bougival (78) visiter la Villa Viardot , guidé par Jorge Chaminé chanteur d’opéra et président du Centre européen de musique, en présence de la Ministre de la Culture Françoise Nyssen et de Stéphane Bern, responsable de la mission patrimoine.

De son côté, Anne Hidalgo a inauguré en présence d’Audrey Azoulay, directrice générale de l’UNESCO la plaque mettant à l’honneur le parc de Paris, Rives de Seine inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Une visite de l’Hôtel de ville et des ateliers citoyens sur le thème de “L’Art du Partage”( fleuristes, serruriers, tapissiers, horlogers, parqueteurs, peintres, lustriers, chauffagistes et relieurs) ont été proposés ainsi que des expositions: “Recyclage à tous les étages” en collaboration avec les Canaux, maison d’économies solidaires et innovantes; “Autour d’Alexandre Vattemare”, pionnier des échanges culturels et du partage des savoirs; une autre menée par les services d’archéologie de la ville de Paris sur les grandes campagnes de fouilles.

Comme tous les ans, le nombre des visiteurs a augmenté et a dépassé pour cette édition les 12 millions, les visites se sont diversifiées sur les 16 000 sites sur tout le territoire dont 1 900 pour la première fois ou à titre exceptionnel; plus de 24 000 animations ont été proposées et le Loto du Patrimoine du vendredi 14 septembre a attiré plus de 2,5 millions de joueurs, 30% de plus qu’à l’habituel et plus de 20% des 12 millions de tickets de grattage seront mis en vente d’ici la fin de l’année pour soutenir les 269 projets sélectionnés dont 18 emblématiques dans chaque région. Ces sommes compléteront les 326 millions d’euros et les 6 000 opérations de restauration en cours. Concernant l’opération “Les eEnfants du Patrimoine”, 23 000 élèves de 900 classes y ont contribué sur tout le territoire.

Rendez-vous l’an prochain pour de nouvelles découvertes sur un autre thème.

Musée d’Orsay
Journées du patrimoine – Château de Chamarande

Laisser un commentaire