L’artiste Sylvia Baldeva expose ses aquarelles et encres à la galerie “Le Ballon rouge” à Paris

GÉRARD CROSSAY

Du 6 au 15 octobre 2017, l’artiste expose à la galerie Le Ballon Rouge au 10 rue des Gravillers dans le 3ème arrondissement de Paris.

Née en Bulgarie, d’un père artiste-peintre reconnu qui lui a transmis l’amour du dessin et de la peinture, elle y a passé son enfance, s’imprégnant de toute une iconographie propre à son pays.

Après le concours des Beaux Arts de Sofia, elle vient poursuivre ses études à Paris et obtient une licence en Arts Plastiques. Suivent un diplôme de graphiste et un autre de stylisme.

Elle commence alors une carrière d’illustratrice, collaborant dans l’audiovisuel, la presse et le marketing pour différentes marques, principalement dans les domaines de la Mode et des produits de Luxe.
Parallèlement, elle expérimente les techniques à base d’eau sur papier dans lesquelles elle va exceller.

“Rêve et Réel”, tel est le titre de sa nouvelle exposition qui présente une série d’aquarelles ainsi que des encres.
La technique à base d’eau sur papier est son média de prédilection.
Elle différencie le travail de l’aquarelle de celui de l’encre.
L’encre est plus directe, monochrome, plus viscérale, rapide, elle naît d’un seul jet.

L’aquarelle est plus complexe, outre composition et sujet, il faut penser couleur et harmonie des couleurs.
“L’aquarelle est une des techniques les plus difficiles, dit-elle, il faut s’entraîner chaque jour comme un sportif.
Quand on ne pratique pas, le geste n’est plus là.”
L’aquarelle ne peut se reprendre ni se copier.

“Mon processus de création : un dialogue entre moi et mon inconscient”.
Sylvia Baldeva laisse aller son imagination sans choisir un sujet au préalable et peu à peu une forme apparaît.
Elle parle de “fluidité”, d’imprévisibilité, de spontanéité, d’authenticité.
Ce qui la passionne, c’est cette sensation de liberté de création.
Elle exprime un ressenti, des émotions engrangées, elle laisse le sujet se dévoiler progressivement.

De petits “accidents” peuvent survenir, apportant des formes, des textures intéressantes qui vont la guider dans une sorte de marche vers un inconnu qu’elle essaie de dompter.
Avec le temps vient la maîtrise. Un jeu entre le contrôle et le lâcher-prise, une métaphore de la vie.

Elle définit son style comme “abstraction-figurative”
“Mon choix est toujours déterminé par le ressenti, je fonctionne au coup de cœur. Pour moi l’art c’est avant tout un échange entre deux personnes, l’artiste et le spectateur. Quelque chose de très subjectif !”

Le spectateur se plonge dans le tableau et laisse aller son imagination.
Ayant fait le choix d’un matériel de grande qualité, elle travaille exclusivement sur papier de la marque Canson® dont elle est une des artiste-ambassadeurs et privilégie les pinceaux Léonard.

Son site d’artiste peintre : https://www.sylviabaldeva. com/
Son site d’illustratrice : https://www.sylviabaldeva. net/
Son site d’achat présentant ses oeuvres avec leur prix : https://www.kazoart.com/ artiste-contemporain/49- sylvia-baldeva

 

Laisser un commentaire