L’Association Internationale de la Jeunesse pour la Paix (IPYG France) a réuni des associations agissant pour la paix

Le 26 octobre dernier, l’Association Internationale de la Jeunesse pour la Paix s’est réunie à Paris pour un Forum intitulé “Peace and Me”.

La Transaharienne, association humanitaire de l’ISEP ( Institut Supérieur d’Electronique de Paris) a participé à la première édition de ce Forum. Elle a eu ainsi l’opportunité de présenter ses actions lors d’un talk-show et d’échanger sur de nombreux sujets liés à l’éducation avec les participants, diplomates de l’UNESCO, presse et associations humanitaires.

La Transaharienne a pour mission de venir en aide aux personnes les plus démunies en France ainsi qu’ à des enfants de villages isolés au Maroc.

Chaque année, depuis 20 ans, un voyage d’une semaine, financé en partie par l’Ecole, permet à une trentaine d’élèves-ingénieurs de rencontrer une dizaine d’associations locales afin d’apporter fournitures scolaires, ordinateurs, vêtements et jouets. Environ 1000 enfants en sont bénéficiaires.

Amin et Reda, élèves de l’ISEP, avaient rencontré les jeunes d’IPYG il y a quelques semaines lors d’une Marche pour la Paix. C’est à cette occasion que leur association, engagée dans des actions humanitaires et solidaires oeuvrant pour la paix, avait été invitée à participer à ce Forum.

Etaient présentes également à cette assemblée :
– l’Association “Monde Solidaire Nouveau”, avec Zozo-Flore, présidente-fondatrice, qui a créé une coopérative pour réparer et revendre le matériel électronique afin d’aider les pays du tiers-monde;
– la Fondation Internationale Rosa Parks, avec Coulibaly Oumar dont l’action est de lutter contre la pauvreté et l’injustice sociale que subissent les enfants de la rue et les orphelins au Mali et de favoriser l’accès à la culture des familles de la ville de Juvisy-sur-Orge;
– l’Association des Jeunes Agriculteurs de Boundou, dont le président est Mamdou Dembélé, qui aide une commune du Mali en matière d’agriculture, d’éducation et de santé pour éviter l’exode massif des jeunes vers les villes et l’Europe;
– la Korea Arts and Culture Sarang Association qui oeuvre à favoriser les échanges interculturels entre la France et la Corée du Sud ainsi qu’à promouvoir les valeurs et la richesse culturelle de ces deux pays.

Tous les acteurs participants se sont engagées dans des approches solidaires et durables, aux niveaux économique, culturel et social.

Leurs actions participent de la paix dans le monde ainsi qu’aux efforts pour la maintenir partout où cela est possible.

Laisser un commentaire

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other