Le 11 mars sera la journée d’hommage aux victimes du terrorisme

Le Président de la République vient de décider d’instaurer par décret une journée d’hommage aux victimes du terrorisme réclamée par les victimes et les associations qui les accompagnent.

La première journée d’hommage aura lieu  le 11 mars 2020; elle coincide avec l’hommage  de la Nation aux victimes d’attentats en France et aux victimes françaises d’attentats commis à l’étranger, soit le même jour que la journée européenne des victimes du terrorisme. C’est aussi la date dans l’UE de la  commémoration de l’attentat djihadiste le plus meurtrier en Europe (Madrid, le 11 mars 2004) mais également elle du triste premier des attentats perpétrés par Mohamed Merah en 2012 à Toulouse et à Montauban (3 militaires, un enseignant et trois enfants d’une école juive avaient été tués ainsi que l’assaillant abattu par la police). Depuis 1995, les premiers attentats djihadistes commis en France par le Groupe Islamique Algérien (GIA) ont fait apparaître une nouvelle forme d’attaques  qui ont fait 258 victimes  sur le territoire dont ceux de Charlie Hebdo (12 morts), de l’hyper Cacher (4 morts), du Bataclan et des terrasses de brasseries parisiennes (130 morts dont 90 au Bataclan) en janvier et novembre 2015 à Paris et St Denis mais aussi à Nice le 14 juillet 2016 (86 morts), également le Père Hamel assassiné dans son église de St Etienne du Rouvray en juillet 2016 ou encore le policier Xavier Jugelé tué sur les Champs Elysées en avril 2017…

Cette décision du Président fait suite à sa promesse faite le 19 septembre  2018 lors de la cérémonie d’hommage aux victimes du terrorisme organisée par l’Association Française des Victimes du Terrorisme (AFVT)afvt et la Fédération Nationale des Victimes d’Attentats et d’Accidents Collectifs (FENVAC).

Laisser un commentaire