Le Drian met la diplomatie française au service de sa famille

GABRIEL MIHAI

Ce mardi, Mediapart révèle que le ministre français des Affaire étrangères serait intervenu pour faire admettre deux de ses petits-fils dans un prestigieux lycée de Barcelone.

Mais le chef de la diplomatie n’oublie jamais ses proches. Selon les informations de Mediapart, le ministre des affaires étrangères, poids lourd du gouvernement Macron, est intervenu par l’intermédiaire de son cabinet en faveur de l’inscription dérogatoire de deux de ses petits-enfants au sein du très prisé lycée français de Barcelone.

Leurs dossiers d’inscription envoyés trop tard, ils auraient dû être refusés, comme des « centaines d’autres enfants » selon le site d’informations. Jean-Yves Le Drian aurait ainsi joué de ses fonctions pour obtenir une dérogation.

Le Quai d’Orsay serait ainsi intervenu, par le biais du consul général Edouard Beslay. Mediapart révèle que celui-ci s’est directement adressé à Dominique Duthel, le proviseur du lycée français de Barcelone.

Contacté par Mediapart, le proviseur du lycée en question rejette ces accusations.

«Il serait souhaitable qu’ils (les enfants) obtiennent une place», aurait-il avancé, avant de brandir une carotte : «Peut-être aurez-vous ainsi une oreille plus attentive au plus haut niveau et la joie d’avoir la visite du ministre l’an prochain.»

Laisser un commentaire