Le monde des journalistes a perdu un des siens, Jacques Abouchar est mort

Jacques Abouchar, ancien journaliste et ex otage en Afghanistan est mort le 20 août à Bayonne à l’âge de 87 ans.

Né le 1er février 1931, il fait ses études au  Centre de formation des journalistes . Son diplôme en poche, il rejoint la presse (AFP, Reuters..) puis entre fin des années 1950 à la Radio-Télévision Française qui deviendra l’ORTF.

Grand reporter international au Liban et en Côte d’Ivoire, il entre à France 2 lors de sa création en 1975 puis devient rédacteur en chef adjoint du journal du soir et ensuite le service étranger.

En 1984, alors qu’il est en Afghanistan, il est arrêté par les forces soviéto-afghanes  le 18 septembre pour être entré clandestinement dans le sud du pays avec plusieurs membres de son équipe. Très vite, cet enlèvement provoque l’indignation à travers le monde, Jacques Abouchard devient l’otage d’un pays soutenu par l’URSS où s’est installé un conflit depuis 1979, contre les Moudjahidines soutenus par les Etats-Unis.

Le gouvernement français et le PCF se mobilisent  alors pour le faire libérer, une manifestation est organisée pour demander sa libération et plus de 50 000 personnes signent un manifeste en sa faveur. Condamné à 18 ans de prison le 20 octobre pour “passage clandestin de la frontière et collaboration avec des éléments contre-révolutionnaires en vue de recueillir des informations hostiles aux autorités”, il est  gracié 5 jours après  et libéré après 40 jours de détention dont les 15 premiers jours furent les plus durs,  à la veille du 60e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre l’Union soviétique et la France.

A son retour en France, il es accueilli par le Premier Ministre de l’époque Laurent Fabius et en novembre il reçoit le prix de grand reportage “Pierre Mille”, pour “l’ensemble de ses reportages et pour la dignité des compte-rendus qu’il a donnés de sa capture et de sa détention en Afghanistan”. En 1985, il fait paraître “Dans la cage de l’Ours”où il raconte sa captivité.

Le retrait des troupes russes d’Afghanistan a commencé en mai 1988 et le conflit a pris fin en février 1989.

 

Laisser un commentaire