Les Français réunis à nouveau pour honorer la mémoire de Chirac

Dimanche, les Français ont pu aller dire adieu à l’un de leurs présidents préférés en défilant devant le cercueil de Jacques Chirac, exposé aux Invalides à Paris.

Ils sont des milliers à avoir fait le déplacement pour dire adieu à Jacques Chirac. Trois jours après la mort de l’ancien chef de l’Etat, son cercueil a été exposé aux Invalides dans le cadre d’un hommage populaire, dimanche 29 septembre. Les premiers visiteurs, dont certains attendaient devant les grilles dès l’aube, ont pu pénétrer dans la cour des Invalides à partir de 14 heures, avant de se recueillir devant le cercueil, installé à l’entrée de la cathédrale Saint-Louis.

L’hommage à celui qui fut une figure de la vie politique pendant quarante ans a commencé par une cérémonie inter-religieuse devant sa dépouille, en présence de la famille Chirac, mais sans son épouse Bernadette, trop affaiblie.

La foule a ensuite pu commencer à défiler devant le cercueil, exposé à l’entrée de la cathédrale Saint-Louis des Invalides. Recouvert du drapeau bleu-blanc-rouge, il avait été placé sous un portrait géant de l’ancien président et entre deux colonnes aux couleurs l’une du drapeau français, l’autre du drapeau européen.

À l’extérieur de l’hôtel des Invalides, dans le calme et le recueillement environ 7000-8000 personnes dans la file d’attente, impressionnante, s’étendait en milieu d’après-midi sur plus de 600 – 700 mètres. Dans la foule, une pancarte «Adieu président, vous nous manquez déjà», des fleurs… Certains ont patienté depuis le matin, malgré les averses.

Entre jeudi et samedi, environ 5000 personnes, parfois bien jeunes, se sont pressées pour signer des registres de condoléances au palais présidentiel de l’Élysée et exprimer leur «tendresse» et leur admiration pour Jacques Chirac, qui n’a jamais été aussi populaire qu’après son retrait de la vie politique, désormais considéré par ses concitoyens comme le meilleur président de la Ve République, à égalité avec Charles de Gaulle.

Plus de 60 000 millions de Français ont signé le livre d’or, à la mémoire de l’ancien président qui pendant quarante ans a su se tenir aux côtés des Français, des plus pauvres aux plus riches.

En raison de la très forte affluence, la cour des Invalides a été ouvert toute la nuit.

Laisser un commentaire

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other