Les pompiers médaillés au Concours Lépine

Une fois de plus, nous pouvons être reconnaissants envers les sapeurs pompiers, leurs médailles au Concours Lépine 2019 nous en le prouvent.

Et oui! Ils sont sur tous les fronts, non seulement ils sauvent des vies et luttent contre les incendies et autres catastrophes mais ils trouvent aussi le temps de trouver des inventions qui faciliteront la vie de leurs concitoyens particulièrement pour ceux en situation de handicap. C’est pourquoi, le jury du Concours Lépine 2019 a récompensé l’UDSP 91 avec 1 médaille d’or (voyant d’indicateur de présence et de pathologie par Dimitri Marques), 1 médaille de bronze (Commande informatique pour personne en situation de handicap par Dimitri Marques), le  Diplôme du Handicap de la Ville de Paris (voyant d’indicateur de présence et de pathologie par Dimitri Marques), le Diplôme de la Société Française de la Médecine de l’Exercice et du sport (Commande informatique pour personne en situation de handicap par  Dimitri Marques). De son côté, l’UDSP 13 a remporté la  médaille du Ministère de l’Intérieur et la médaille d’or ( Secouriste”: Jeu de société sur les gestes qui sauvent  par Patrice Jupille).

Le Concours Lépine qui porte le nom de son créateur, préfet de police de l’ancien département de la Seine est un concours français d’inventions créé en 1901 pour redynamiser le commerce du jouet en particulier. Pour la première édition, la manifestation a pour nom ” Exposition des jouets et articles de Paris” et compte parmi les objets présentés, le mouchoir hygiénique en  en papier jetable. L’année suivante,l’exposition est rebaptisée ” Concours Lépine “. Parmi les objets primés entrés dans la vie courante, on notera le stylo à bille (1919), le fer à repasser à vapeur (1921), le presse-purée (1931), le grille-pain (1935) ou les lentilles de contact (1948). Dès la première édition, les lauréats ont pu trouver grâce à lui, des investisseurs et des distributeurs. Il reste un exemple d’excellence dans l’innovation. Le concours a lieu tous les ans lors de la Foire de Paris, parc des expositions de la porte de Versailles.

Pour l’édition 2019, plus de 500 inventeurs étaient présents et 542 inventions ont été présentées  dans différents domaine imaginées par tous les milieux de la société. La remise des prix s’est effectuée le 7 mai, veille de la fermeture de la Foire de Paris. Le lauréat du Prix du Président de la République, doté du vase en porcelaine  était l’an dernier, Samuel Mercier, infirmier urgentiste aux Pompiers de Paris pour le “MedPack”, station médicale extra hospitalière.  Cette année pour le 118ème opus, le gagnant est Laurent Tonnelier (Xtag) pour ” Profil personnel & informations personnalisées pour la gestion des allergies” . Parallèlement, d’autres prix sont distribués: Grand Prix du Sénat doté d’une médaille; Prix de l’Assemblée Nationale doté d’une Marianne et d’une médaille; Grand Prix du Concours Lépine doté d’un trophée et de la médaille d’or du Concours Lépine; MinisPrix du Premier Ministre, doté d’un vase de la Manufacture de Sèvres; Prix l’Univers connecté Concours Lépine, doté d’un trophée et de la médaille d’or Concours Lépine; Prix de la Chambre de commerce et d’industrie de l’Ile de France doté d’une médaille; Prix coup de coeur de la chambre de commerce et d’industrie de l’Ile de France; 1er, 2ème et 3ème Prix du Préfet de Police, dotés chacun d’une médaille; Prix Léonard de Vinci Comexposium doté d’un prix de 2 000 euros et de la médaille d’or du Concours Lépine; Prix du Prédident du Concours Lépine, doté d’une coupe et de la médaille d’or du Concours Lépine; Prix du Président du jury doté d’une  coupe et d’une médaille d’or du Concours Lépine; Prix de la Maire de Paris doté du sceau des Nautes Grand Argent et médaille d’or du concours Lépine. On notera aussi la performance du département du Val de Marne qui avait présenté 6 candidats, tous repartis avec une médaille (2 en argent et 3 en bronze). Abdelhakim Djoudi , originaire de St Gely du Fesc dans l’Hérault est le candidat le plus médaillé (Médaille d’or, Prix du Ministère de la Justice, Prix du Ministère de l’Intérieur et Prix de l’industrie nationale et de la propriété industrielle) avec une  invention mettant au point un système d’inhibition pour carte de paiement sans contact: “Un bouton d’activation est intégré à la carte, il suffit de le presser au moment du paiement, le reste du temps la carte ne peut pas être lue”.

“SECOURISTE”: Le jeu sur les gestes qui sauvent”  a été créé par Patrice Jupille, concepteur de Jeux ludo-éducatifs et formateur actif indépendant au sein du Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Haute-Savoie d’où il est originaire; fondateur de “Protéger Alerter Secourir” qui pourrait devenir une marque de qualité sur la formation des citoyens à la prévention des risques et des gestes de secourisme grâce aux formateurs issus de la sécurité civile comme les sapeurs-pompiers et une pédagogie interactive. Le jeu de société est une solution  pour “remettre des personnes autour d’une table pour s’amuser et ainsi réviser”  leurs connaissances sur le sujet. Il est parrainé par la protection civile, L’association Nationale des Instructeurs et Moniteurs de Secourisme (ANIMS), fondée le 18 avril 1967, l’entreprise Sitting spécialisée dans le garde d’enfants et la garde d’animaux à domicile, “Les Valis’Help”,  association créée pour la réalisation de missions humanitaires internationales, “Les P’tits Héros” qui organisent des actions permettant l’apprentissage des gestes qui sauvent à destination des enfants de 3 à 10 ans, à travers un apprentissage ludique et des objectifs adaptés à l’âge suivant le développement et le rythme de chaque enfant et Nicolas Goudenove, sapeur pompier professionnel, écrivain et concepteur du FIRE-Coaching.

COMMANDE INFORMATIQUE POUR PERSONNE EN SITUATION DE HANDICAP : Invention de  la société Gesture et Mobilité qui accompagne les personnes  en cas de perte d’autonomie et en fonction de l’évolution de la  pathologie, tout en gardant sa dignité.

L’idée est venue du fondateur de la société Dimitri Marques Coimbra, sapeur-Pompier professionnel au sein du Service Départemental d’Incendie et de Secours des Bouches du Rhône, originaire de Lillebonne près du Havre dont un neveu est  très touché par  un handicap physique et des difficultés qu’il  a rencontrées dans la vie au quotidien., mais aussi  d’un proche atteint de la Maladie de Charcot. Suite aux nombreuses difficultés rencontrées pour trouver un équipement adapté pour le malade et le soignant, il décide de créer une commande sensorielle sans contact pouvant s’appliquer en téléphonie, domotique  ou informatique… Avec ce G Pad, , l’utilisation des moyens informatiques va être simplifiée pour les personnes ne pouvant se servir dune souris, lui permettant ainsi de garder une vie personnelle et professionnelle. L’appareil permet aussi de répondre aux besoins relatifs aux moyens de communication (mobile, SMS, appel vidéo.

L’avantage de cette commande est le fait de pouvoir être utilisée par toutes les parties du corps, y compris le menton et même avec un moignon. Afin de développer cette technologie, 2 autres commandes sont à l’étude, une pour les jeux vidéo (G-Game) et une pour les enginsde travail et les drones (G-Work). Cette gamme de produits doit permettre un accompagnement dans chaque acte au quotidien, un maximum d’autonomie, une amélioration de la qualité de vie privée et sociale. L’accès au produit est ouvert à tous visant une réadaptation professionnelle facilitée sur son poste de travail dans le cadre d’une reconversion; un accès et une meilleure intégration aux loisirs et activités sportives et son prix est raisonnable. L’espoir de voir le boîtier utilisé dans le quotidien de tout un chacun se profile pour l’avenir.

VOYANT D’INDICATEUR DE PRESENCE ET DE PATHOLOGIE: Produit développé,par Helpp Life  dirigée par Dimitri  Marques Coimbra,  avec l’aide des nouvelles technologies et au moyen de l’Intelligence Artificiel.

“Parce que votre vie n’a pas de prix”, il vise à aider les équipes de secours, améliorer la qualité des secours et  la sécurité des appelants et des sauveteurs. Ce boîtier est un accompagnement dans chaque acte au quotidien avec un maximum d’autonomie  pour tous et son coût est raisonnable. Dans un établissement comme les EHPAD, il informe de la situation des résidents dans le bâtiment.

Composé d’un boitier, il se divise en autant de rangées que d’étages, chacune d’entre elles comportant des cases correspondant à chaque appartement. Chaque case allumée signifie qu’il y a quelqu’un dans l’appartement. Un sigle représente le handicap quand le cas se présente. Il est donc très utile aux secouristes dans un cas de sinistre et leur permet de gagner du temps et d’obtenir d’avantage de renseignements. Médaillé d’or au Concours Lépine, ce projet pourrait être à envisager par les collectivités locales, principalement dans des EHPAD. Un aménagement pour les immeubles d’habitation est à prévoir pour un proche avenir.

 

 

Laisser un commentaire