L’orge du bois de Vincennes au coeur de la première bière parisienne

VÉRONIQUE YANG

La première moisson de l’orge du bois de Vincennes a eu lieu mardi midi sur l’Allée Royale au coeur du bois de Vincennes (Paris 12ème) en présence de Pénélope Komitès, adjointe à la maire de Paris, chargée des espaces verts, de la nature, de la bio-diversité et des affaires funéraires et de représentants de l’association des Brasseurs de France et l’association des Brasseurs en Europe représentant par le secretaire général Pierre Olivier Bergeron.

Pour la première fois, la capitale française va produire sa propre bière à partir d’orge et de houblon produits localement .Le maltage et le brassage se feront quant à eux dans les chais du Parc de Bercy.Les premières bouteilles devraient être prêtes pour novembre prochain. Cette production locale d’environ 10 000 litres prévus ne sera pas commercialisée.

20 pieds de houblon provenant de plants de Hochfelden en Alsace et 4000 m² d’orge ont été plantés en plein bois de Vincennes. La culture s’est faite sans engrais ni traitement phytosanitaire. La moisson de l’orge a commencé le 4 juillet, celle du houblon se fera en septembre.

Une opération précédente avait eu lieu sur le même site en 2016, la production de céréales fourragères (seigle, avoine,triticale, pois d’hiver et épeautre) pour nourrir les chevaux de trait du Bois de Vincennes, les animaux de la ferme de Paris et les oiseaux sauvages par grands froid.

La Mairie de Paris s’inscrit donc dans une politique d’agriculture urbaine qu’elle veut promouvoir et des appels à projets »Parisculteurs » en novembre dernier ont désigné l’entreprise Topager pour produire plus d’une demi-tonne de houblon sur le site de la Médiathèque Sagan dans le 10ème et sur les toits de l’Opéra Bastille. Paris lancera également dans les mois à venir un appel à projets dédié à la création de houblonnières sur une vingtaine de murs parisiens.

 

 

 

Laisser un commentaire