Lorie Pester a fait son grand retour sur la scène de l’Olympia

C’était une vraie show girl. Un Matt Pokora versus féminin. Tout souriait à Lorie jusqu’au moment où l’idole des ados des années 2000 décide de jouer une carte plus sexy.

Son public n’est alors pas au rendez-vous. L’échec commercial de son dernier opus conforte celle qui a été formée à la dure école du patinage artistique, à faire une pause musicale et à se consacrer à sa carrière de comédienne. Choix judicieux.

Les téléfilms dans lesquels elle tourne plaisent et font de belles audiences jusqu’à encore tout récemment avec le succès de « Demain nous appartient », la saga diffusée tous les soirs sur TF1. Entre temps, Lorie s’essaie au théâtre, participe à « Danse avec les stars », intègre le jury de la saison 9 de « la France a un incroyable talent ». Chanter commencerait-il à lui manquer après dix ans d’absence ? Il semblerait.

En novembre 2017, l’interprète de « La positive attitude » fait à trente-cinq ans son come-back. Plus en phase avec elle-même, Lorie se livre au naturel avec un album différent de ce qu’on lui connaissait et surtout plus personnel dans lequel elle s’est impliquée en co-écrivant certains textes. Il est comme « un arrêt sur image de la personne que je suis aujourd’hui. J’y aborde les sujets qui me touchent et qui, je l’espère, vous toucheront aussi », confiait-elle à Mandor.fr.

Exit le « Je vais vite ». Cette fois, « Les choses de la vie » est un opus mélodieux, empreint de sincérité, en totale harmonie avec la femme qu’elle est aujourd’hui. De sa voix douce, elle y chante sans artifice aucun, ses joies, ses doutes, ses espoirs, ses fêlures comme ses blessures, le tout au son de ballades pop.

C’est plus resplendissante que jamais, sourire aux lèvres et très émue par le standing-ovation qui lui a été réservé dès son entrée sur la scène de l’Olympia, que Lorie a partagé ses douze nouveaux titres ce jeudi 31 mai ; un concert exceptionnel dont une partie de la recette sera reversée à l’hôpital d’Enfants Margency afin de construire une maison des parents. Un retour musical manquant parfois un peu de justesse, mais qu’importe.

Ce nouveau départ a « ensorcelé » la salle comble et le public intergénérationnel, très impatient et heureux de la retrouver… « Putain, c’est bon » lançait-elle a ses fans en liesse dont faisait partie, presque au grand complet, l’équipe de comédiens de « Demain nous appartient » et certaines personnalités dont Pierre Billon, Fabien Lecoeuvre et Frédéric Château…

Tous ont pris un grand plaisir à interpréter avec elle certains de ses anciens standards. Un retour remarqué donc pour celle qui reste incontestablement « la meilleure amie » de son public et prouve qu’il n’y a pas « qu’à vingt ans que rien n’est impossible ».

Lorie Pester, « Les choses de la vie » – Ipanema Music – sortie depuis le 17 novembre.

Laisser un commentaire