Matera, en Italie, capitale européenne de la culture 2019

Matera, petite ville du Basilicate, une région du sud de l’Italie limitrophe des Pouilles, est une cité à l’histoire récente bien particulière.

Ancienne honte de l’Italie, longtemps considérée comme la plus pauvre du pays, elle est devenue en 2019 “Capitale européenne de la Culture”!

Dans les années 50, les gens y vivaient entassés dans une seule pièce, des familles nombreuses, avec leurs animaux domestiques, rentrés le soir dans une pièce du fond. 15000 personnes vivant là dans des conditions sanitaires rudimentaires. Ni eau courante, ni évacuation des eaux usées.
Les habitations avaient été creusées dans la falaise d’un canyon profond que la rivière a creusé dans un plateau calcaire. Cette roche ne retenant pas les eaux pluviales, l’eau de pluie était recueillie dans des citernes.
Puis, en 1952, sur décision politique pour insalubrité, la ville a été rapidement évacuée et les habitants contraints d’abandonner leur maison pour s’installer dans des quartiers modernes.

Miraculeusement sauvée de la ruine et de la démolition, elle est inscrite en 1993 au Patrimoine Mondial de l’Humanité pour ses quartiers, appelés “Sassi”, en partie troglodytes, absolument extraordinaires !
Cet ensemble urbanistique exceptionnel – une des plus vieilles cités habitées au monde –  est devenu un modèle de vie en totale harmonie avec l’environnement, parfaitement intégré dans celui-ci et exploitant les ressources sans l’altérer. Un bel exemple d’un développement millénaire qui se devait d’être préservé.
D’importants travaux de rénovation et de restauration ont été réalisés et sont encore en cours pour mettre en valeur ce riche patrimoine qui comprend une acropole avec une cathédrale du 13ème siècle, des églises romanes, des fresques byzantines ornant les murs de ravissantes chapelles, et tout un dédale de ruelles pittoresques et de galeries bâties ou creusées dans la roche, desservant maisons et palais Renaissance. De jour comme de nuit, s’y promener est un véritable bonheur. Unimpressionnant réseau d’alimentation en eau souterrain, datant du Moyen-Age, vaut également une visite.
La ville a été choisie pour le tournage du 25ème épisode de James Bond avec Daniel Craig et servira cet été de décor à plusieurs scènes du film … dans les traces de Pasolini et de Mel Gibson qui y avaient tourné respectivement “L’Evangile selon St Matthieu” et “La Passion du Christ”.
Et, dans le cadre de l’élévation de Matera au rang de Capitale européenne de la Culture, 200 oeuvres originales de Salvador Dali sont exposées jusqu’à fin novembre 2019 dans l’étonnant complexe rupestre de la Madone de la Vertu et de St Nicolas des Grecs, véritable écrin pour la mise en scène des chefs d’oeuvre du célèbre peintre.

Laisser un commentaire