Le meurtrier d’Alexia Daval est son mari Jonathann avoue l’avoir tuée « par accident »

GABRIEL MIHAI

Jonathann Daval de 34 ans avait été placé en garde à vue lundi 29 janvier, ce mardi 30 janvier a avoué le meurtre de son épouse Alexia, dont le corps avait été retrouvé fin octobre dans un bois de Haute-Saône, comme l’ont déclaré ses avocats.

Son mari avait nié toute responsabilité, affirmant que la jeune femme avait disparu au cours d’un jogging.

Trois mois jour pour jour après la découverte du corps d’Alexia Daval, Jonathann a avoué l’avoir tuée par « accident », avant la fin de sa garde à vue, ont annoncé ses avocats.
«Il l’a étranglé», a ensuite détaillé devant la presse Me Schwerdorffer, assurant que son client n’avait «pas été dans une logique criminelle» et «n’avait impliqué personne d’autre». «Il n’a jamais essayé de mettre le feu au corps d’Alexia», a ajouté l’avocat.

Le corps brûlé d’Alexia Daval avait été retrouvé le 30 octobre, dissimulé sous des branchages dans un bois près de la localité du Gray, près du domicile du couple. La jeune femme a été victime de violences, de coups et elle a été étranglée.

Me Schwerdorffer affirme que son client n’a jamais essayé de mettre le feu au corps d’Alexia, « nous n’avons pas d’explication à ce sujet. »

Jonathann Daval était apparu éploré lors des obsèques de son épouse, soutenu par les parents d’Alexia, qui lui maintenaient leur confiance malgré les rumeurs. « Il a essayé d’être ce gendre parfait, il n’a pas réussi. Il y a un juste un garçon qui perd pied », explique l’avocat, ajoutant que son client a songé à se suicider.

Mais ces dernières semaines, les avancées de l’enquête resserraient l’étau autour de l’implication du mari. Son emploi du temps, le déplacement de sa voiture professionnelle et le déroulement des faits tels qu’il les avait décrits au départ laissaient poindre des incohérences annonciatrices de l’implication de celui qui, quelques semaines plus tôt, passait pour le mari éploré.

La procureure de la République de Besançon doit tenir une conférence de presse sur cette affaire à partir de 21h.

Est-ce vraiment étrange … un meurtre accidentel … avoir un corps calcifié?

Laisser un commentaire