Nuit blanche populaire et festive

Nathalie GREGO

C’est dans une ambiance festive et colorée que s’est déroulée ” Nuit Blanche 2019. La pluie, bien que menaçante, n’a pas gêné les festivités et les Parisiens sont venus  par millions profiter  de ce spectacle grandiose. Le mot d’ordre était le mouvement.

Pour cette édition, les artistes plasticiens de tous bords, les œuvres ainsi que le public étaient invités à circuler à travers Paris. Ce dernier a donc pu assister à la ” Grande  Traversée”, c’est-à-dire à la grande parade artistique qui a pris son départ  place de la Concorde  pour se terminer place de la Bastille. L’assistance a aussi  interagi avec des artistes promeneurs venus de tous horizons et cerise sur le gâteau, les cyclistes parisiens ont eu la joie de  s’approprier pour quelques heures (de 19h à 6h30), un tronçon du périphérique.

Les artistes de la parade parmi lesquels on compte Shana Moulton et sa main géante; Pascal Marthine Tayou qui nous a montré une forêt en mouvement où des personnages dansent sur fond de musique camerounaise (performance saluée par la Maire de Paris, Mme Hidalgo accompagnée du directeur artistique de l’événement Didier Fusillier); Daniel Buren qui a offert sa  Juillet, place de la Bastille.

Parmi les artistes promeneurs que les Parisiens ont eu la joie de rencontrer, on retrouvait Pilar Albarracin qui a déambulé aux côtés de femmes habillées en costume traditionnel de flamenca, pour dénoncer la violence faite aux femmes. Raphaëlle De Groot est allée à la rencontre des populations de la banlieue parisienne sous forme d’ateliers commencés une semaine avant les festivités.

A ne pas oublier, les cyclistes qui ont pu profiter dans une ambiance populaire,  en mode  “sportif “ou “famille ” d’un parcours protégé au sein de ce pont de lumière que constitue le périphérique parisien. Dans un tout autre registre, des concerts à la “Philharmonie de Paris” ou au gymnase de Ladoumègues ont ravi les mélomanes jusque tard dans la nuit. 

“Nuit Blanche” encourage le lien social et la mixité en rassemblant chaque année plus d’un million de participants. Le public était cette année encore au rendez-vous. Pour la première fois, la manifestation s’est étendue à la métropole entière, la faisant rayonner au-delà du territoire parisien. Tout cela grâce à l’appui de la ” Métropole du Grand Paris”. L’événement a donc investi  largement d’autres communes via différentes manifestations artistiques, mettant en valeur leurs talents. Un bilan très positif pour cette édition qui nous fait attendre  avec impatience le rendez-vous de l’an prochain.

Laisser un commentaire