Officialisation du partenariat entre la ville de Paris et Paris 2018

Véronique YANG

La signature de l’officialisation du partenariat entre la ville de Paris et l’organisation de Gay Games 2018 s’est déroulée lundi soir à l’hôtel de ville en présence de Bruno Julliard, 1er adjoint de la maire de Paris Anne Hidalgo, des co-présidents de Paris 2018, Pascale Reinteau et Manuel Picaud et des co-présidents de la Fédération des Gay Games.

Dans la seconde partie de la conférence de presse, le nom de la ville organisatrice des Gay Games 2022 a été dévoilé.

Les Gay Games ont été créés en 1982. ils rassemblent tous les quatre ans de nombreux événements sportifs et culturels ouverts à toutes et à tous, sans aucune discrimination. L’association Paris 2018 a été sélectionnée en octobre 2013 par la Fédération internationale des Gay Games pour organiser ce rendez-vous dans la capitale en 2018.

La 10ème édition des Gay Games se tiendra du 4 au 12 août 2018. C’est l’occasion de montrer que Paris est une ville ouverte, tolérante et inclusive, toujours présente dans la lutte contre les discriminations et son combat en faveur de l’égalité et de la défense des droits des personnes LGBTQI.

Quelque 15 000 participants (36 disciplines, 150 compétitions) venant de 70 pays et plus de 40 000 visiteurs sont attendus pour l’édition 2018 des Gays Games. La capitale sera mise en lumière à travers le monde grâce au programme d’accompagnement de la ville et les équipements mis à disposition pour l’occasion. Au delà du plan sportif, tout va être fait pour accueillir les visiteurs,  hébergements et prestations de transport et excursions, un fort impact économique (environ 58 millions d’euros)  est attendu grâce aux prestations hôtelières et à la restauration. Lié à cela, le programme culturel se composera de 14 événements, de nombreuses cérémonies, conférences et soirées se dérouleront dans les lieux symboliques de la capitale.

Dans la seconde partie de la soirée, le nom de la ville hôte pour les Gay Games 2022 a été révélé suite à un long suspens concernant les 3 premières, Guadalajara-Mexico, Hong Kong et Washington D.C.. C’est Hong Kong qui a été désigné.

Si Paris et la France  accueillent pour la première fois les Gay Games, ce sera aussi le cas pour Hong Kong qui sera  la première en Asie. Cela permettra d’émanciper les gens sur place, de les faire passer de l’ombre à la lumière et de montrer à d’autres que le sport peut être une belle manière de se faire des amis. », a déclaré Dennis Philippe, du comité Hong Kong 2022.

   

 

  

  

  

 

 

Laisser un commentaire