Paris a rendu hommage au père du Secours Populaire

Jeudi 2 mai, Anne Hidalgo et la Mairie de Paris ont rendu hommage à Julien Lauprêtre, président du secours populaire décédé le 26 avril dernier à l’âge de 93 ans.

Autour de la Maire de Paris, de nombreuses personnalités fidèles soutiens du Secours Populaire ainsi que des bénévoles vêtus de tee-shirts jaunes et arborant des badges SPF,étaient venus de toute la France,  présents pour dire un dernier adieu à celui qui avait dédié sa vie aux autres. Parmi eux, on pouvait voir la chanteuse Isabelle Aubret, Nicoletta et son mari Christophe Molinier, Valérie Trierweiler et Romain Magellan, Christian Rauth,  l’actrice Saïda Jawad, la journaliste Isabelle Alonso, le comédien Christophe Alévêque et sa compagne, la comédienne Serena Reinaldi, l’animateur Marc-Emmanuel Dufour (Tous Ensembles)., le patineur Philippe Candéloro, des politiques comme la Présidente de la région le de France Valérie Pécresse, plusieurs adjoints de la maire parmi lesquels Ian Brossat chargé du logement(groupe PCF), Dominique Versini chargée de la famille, de la petite enfance et de la lutte contre l’exclusion, Catherine Vieu-Charrier chargée de la mémoire et des anciens combattants mais aussi la maire du 12ème Catherine Baratti-Elbaz, mais aussi des représentants de la société civile comme Stéphane Layani, président du marché de Rungis….

Beaucoup d’émotion dès le début de cet hommage, surtout quand les 4 enfants (Jean Claude, Josette, Françoise, Denise, et petits enfants de Julien Lauprêtre se sont levés et retournés vers la salle qui les a applaudis chaleureusement avant la projection d’images relatant la vie du Président du Secours Populaire, au son des chansons “J’veux du Soleil” ( en référence aux “Journées à la mer pour les oubliés des vacances”) puis “Ma France” de Jean Ferrat, lui aussi militant communiste…

Ce fut ensuite les discours des officiels, d’Anne Hidalgo à Fabien Roussel, secrétaire national du PCF en passant par Henriette Steinberg, secrétaire nationale du SPF ou Corinne Makowski, secrétaire nationale de l’association ainsi que de jeunes et une représentante d’une maison “Copains du Monde”.

Dans tout ce qui a été dit, on retiendra sa place dans la politique avec sa présence à la Mairie du 12ème durant 15 ans 1949-1965) en tant que conseiller municipal après avoir aidé en 1944 à la libération de Paris en tant que résistant mais aussi grâce à la promesse de lutter contre l’injustice  qu’il avait faite à Missak Manoukian et ses compagnons de “l’Affiche Rouge” fusillés.

Grâce à son engagement depuis 1955, le Secours Populaire, petite structure du PCF, est devenue une association incontournable dans l’aide aux personnes en difficulté et présente dans des cas d’importante gravité comme récemment à Paris lors de l’explosion due au gaz dans le 9ème arrondissement mais cette lutte est aussi passée à l’international toujours fidèle au slogan “Tout ce qui est humain est nôtre”.

Ainsi suite à la création en 1992, le mouvement “Copains du Monde”s’est retrouvé à travers le monde, proposant la création de nouveaux clubs avec l’aide de nouveaux bénévoles pour la plupart des jeunes prêts à “intervenir là où le malheur frappe, à agir sur les conséquences des drames, en laissant à chacun le choix d’intervenir sur les causes”.On a aussi trouvé Julien Lauprêtre auprès des autres associations, faire bataille commune pour l’ouverture des frigos européens et le maintien du programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD).

A l’heure de sa disparition, on compte 80 000 bénévoles dont 3 300 à Paris, qui continueront le travail qu’il avait commencé pour venir en aide aux plus démunis Corinne Makowski souligna dans son discours:”Il a été présent jusqu’au bout… Il va manquer à tous les gens du Secours populaire, mais surtout à la société, qui a besoin de plus de personnes comme lui.” Par ailleurs, les messages  de condoléances affluent des 4 coins du monde où SPF était présent, particulièrement en Afrique, au Moyen Orient et en Asie dont en Chine qui déplore cette grande perte.

Laisser un commentaire

Releated