Paris cultivera son houblon pour la fabrication de sa bière

VÉRONIQUE YANG

Le 15 février dernier, un jury composé d’élus et d’experts a désigné les 10 sites de la capitale où sera cultivé le houblon dès le printemps prochain permettant la fabrication de 86 000 litres de bière.

Le houblon est une plante grimpante principalement cultivée dans le Nord de la France, la Flandre et l’Alsace,  adaptée à la culture en milieu urbain. Elle supporte bien les climats et se développe facilement jusqu’à atteindre 10 mètres de hauteurs en s’enroulant autour d’un support ( corde, câble, bois…)

Les lauréats ont été choisis après le premier appel à projets « houblon1 » lancé en novembre dernier dans le cadre de l’opération « Parisculteurs  saison 2″où 43 nouveaux sites dédiés à l’agriculture urbaine et à la végétalisation ont été ajoutés aux 33 existant pour la première période permettant l’utilisation de nouvelles techniques comme l’aéroponie, l’aquaponie, l’ hydroponie ou les champignonnières…

En janvier 2016, la charte « Objectif 100 hectares »a été signée réunissant 33 entreprises, acteurs publics et parapublics propriétaires parisiens engagés aux côtés de la ville pour contribuer à la végétalisation du bâti parisien et le développement de l’agriculture urbaine et mettant à disposition 5,5 hectares sur  les toits de gymnases, d’écoles, de collèges, d’une médiathèque et  celui de l’Opéra de Paris  sur 2.500 m² de plantations sur quatre terrasses (une pour la culture maraîchère et 3 murs végétalisés en houblon pour alimenter la brasserie installée sous les toits. Le brasseur « L’amour fou » était associé à ce projet. D’autres endroits ont été mis en place tels qu’un parking, des réservoirs, un transformateur. Au total 33 sites (13 publics et 20 partenaires) sur les 46 proposés ont été retenus parmi les 144 candidatures reçues et les 69  porteurs de projets mobilisés.

Côté chiffre, ce premier projet a été possible grâce à un investissement de la Ville de Paris de plus de 2,5 millions d’euros pour adapter les bâtis au développement des projets, les partenaires ont de leur côté débourser 400 000 euros pour accompagner les lauréats de ce projet qui a permis la création de 50 emplois d’insertion et 69 emplois équivalent temps plein.

 

Après l’appel à projets «Parisculteurs saison 2» lancé fin septembre 2017, de nouveaux sites ont été proposés (15  par la Ville de Paris et le département et 28 par les partenaires parmi lesquels on retrouve AP-HP, CASVP, le centre Georges Pompidou, Paris Habitat, LVMH, SNCF, RATP, le CROUS, Monoprix,les musées nationaux-Grand Palais ainsi que 2 copropriétés parisiennes et 3 sites dans les communes du Grand Paris, Pantin et St Denis. Au total 10,3 hectares .

En ce qui concerne l’appel à projets « Houblon1″de « Parisculteurs saison2 », 10 sites de la capitale ont été choisis pour développer la culture du houblon, soit 1 km de murs pour obtenir la première récolte en septembre et ainsi soutenir la filière brassicole  en partenariat avec les « Brasseurs de France, tout comme cela a permis le brassage en novembre dernier au chai de Bercy, du houblon et de l’orge cultivé bois de Vincennes.

Les 8 projets sont les suivants:

  1. Brasserie La Parisienne, brasserie enracinée dans le terroir agricole d’Île-de-France s’inscrivant dans une économie locale qui privilégie les circuits courts: rue Saint-Sauveur (2e), 36 m² de murs au cœur de Paris.
  2. Brasserie de la Bière Michel, collectif de 7 brasseurs amateurs parisiens, rue Buffon (5e), 54 m² de murs à proximité directe du Jardin des Plantes.
  3. Boulevard de la Guyane (12e), 1 200 m² de murs le long d’une promenade : le houblon sera planté par les services de la Ville.
  4. CityHops, future association constituée de trois jeunes amateurs d’agriculture, de bière et de vélo pour produire et distribuer du houblon local et faire connaître cette culture aux Parisiens: CS Polygone (12e), près de 500 m² de murs au cœur du bois de Vincennes.
  5. Brasserie de la Bière Michel : rue du Château-des-Rentiers (13e), 2 murs représentant près de 45m².
  6. Brasserie La Parisienne : Plaine (15e), plus de 310 m² de murs et grilles cultivables.
  7. Abricotoit, entreprise spécialisée dans la conception et l’aménagement d’espaces agricoles sur toitures et balcons : Rigoulot (15e), plus de 300 m² de murs et de grilles.
  8. Rue des Fillettes (18e), plus de 800 m² de murs à végétaliser : le houblon sera planté par les services de la Ville.

Les 2 autres sites sont plantés par la ville afin de participer à la végétalisation de Paris. Il s’agit de:

  1. Mashroom, micro-brasserie, situé porte de la Chapelle: rue du Pré (18è), 36 m² de mur au sein d’un site dont le toit accueillera une serre agricole de  1 8OO m²  de « Parisculteurs Saison 1 ».
  2. Brasserie La Parisienne: rue des Docteurs- Déjerine (20é), plus de 1 200 m² de murs à végétaliser.

Laisser un commentaire