Paris des Métiers qui recrutent

Pour sa 4ème édition, le salon « Paris des Métiers qui recrutent » s’est tenu jeudi 3 mai dans le 3ème arrondissement de Paris au Carreau du Temple.

Ce salon est un moyen facile et plus simple pour trouver un emploi car il permet de savoir où passer des entretiens en l’occurrence sur place. Pendant 7 heures, les candidats ont pu rencontrer entre 10h et 17h des responsables de recrutement dans  10 secteurs différents regroupés en 3 thèmes:

  • Hôtellerie, Restauration, Commerce, Alimentation
  • Santé, Social, Services à la Personne
  • Transport, Logistique, Immobilier

Organisé par la Ville de Paris en partenariat avec Carrefour pour l’Emploi, il est ouvert à des milliers de chercheurs d’emploi ou de formation de tout niveau de qualification et pouvait être préparé sur parisemploi.fr.  Ce fut l’occasion pour 150 recruteurs de rencontrer des jeunes et moins jeunes, diplômés ou non du CAP à BAC+8 ou bien encore en apprentissage.

La question de l’emploi est au coeur des sujets importants aux yeux de la maire de Paris Anne Hidalgo durant sa mandature. C’est pourquoi Alaf Gabelotaud, son adjointe en charge des politiques de l’emploi s’est mobilisée à ses côtés afin de déployer une politique d’action visant à lutter contre le chômage et proposer aux secteurs en tension de combler leurs offres. La perspective des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 est un facteur d’inclusion en accélérant la politique de l’emploi. De plus ce forum a l’appui de la direction de l’attractivité et de l’emploi de la Ville de Paris, de la Mairie du 3ème arrondissement où se trouve le Carreau du Temple, de Pôle Emploi, de l’Afpa (230 formations qualfiantes, plus de 500 formations courtes pour se perfectionner, 82% de réussite au titre professionnel, 69% des stagiaires trouvent des emplois en 6 mois), du CIDJ qui informe les jeunes sur tous les sujets, du Greta, du Fongecif et de la mission locale de Paris pour les jeunes de 16 à 25 ans en difficulté pour accéder à l’emploi; avec ses 180 salariés, elle accompagne plus de 20 000 jeunes par an.

Le concepteur de ce forum, Carrefour pour l’Emploi est un établissement d’utilité publique, organisateur de référence de rencontres employeurs/candidats depuis 25 ans sur l’ensemble du territoire et en faveur de l’emploi, de la formation et de la mobilité professionnelle dans les milieux civils et militaires. Il organise des salons, des job dating, des rendez-vous RH. L’esprit de service, l’adaptabilité, l’engagement et l’excellence sont les 4 valeurs de cet établissement.

Parmi les autres partenaire du salon, on retrouve Mozaik (expertise de la diversité au profit des ressources humaines) qui a collaboré depuis 2007 avec plus de 150 entreprises et généré plus de 11 000 entretiens; Face Paris (Fondation contre l’exclusion), favorise l’insertion professionnelle de personnes en difficulté, particulièrement les bénéficiaires du RSA ou logés dans des quartiers « Politique de la  Ville »; L’école de la 2ème chance pour les 18/25 ans sans diplôme ni qualification; choisir son métier en pratiquant stage après stage; le PLIE (Plan local pour l’insertion et l’Emploi); la Cité des Métiers; l’UNIR H pour les demandeurs d’emploi en situation de handicap; le CREPI, partenaire de l’insertion depuis 1997 avec 26 zones d’emploi; l’ADDEL pour accompagner les dirigeants de l’économie sociale et solidaire; la Fondation Agissons pour l’emploi; NQT qui permet le parrainage de grandes entreprises pour des diplômés de moins de 30 ans et au moins BAC+3; Frateli pour l’égalité des chances pour les jeunes de milieux modestes; le Gip Cafés de la Culture qui a créé un fonds d’aide à l’emploi dans le milieu artistique; Passeport pour l’Avenir qui depuis 2005 accompagne les établissements scolaires et favorise l’émergence; BGE; Psychoform; MDC (Musiques et cultures digitales); le CNAM (Conservatoire des Arts et Métiers); Arfog-Lafayette; Colombus et Ceraf Solidarités.

Lors des différentes rencontres au salon, le candidat doit être prêt à répondre à des questions dont les dernières expériences, les principales qualités à avoir pour le métier proposé, la connaissance éventuelle du site de la société qui embauche… Après le salon, il ne faut pas hésiter à relancer les sociétés et les remercier.

Dans le même esprit, le Salon »Paris pour l’emploi des jeunes » s’est déroulé le 6 mars dernier.

 

Laisser un commentaire