Paris fête les «Catherinettes» et les «Nicolas»

VÉRONIQUE  YANG

Tous les ans, il est de coutume de fêter la Ste Catherine le 25 novembre et la St Nicolas le 6 décembre.

Ces fêtes sont en l’honneur des jeunes femmes célibataires à l’âge de 25 ans et des jeunes hommes dans la même situation à 30 ans.

Comme tous les ans, l’Hôtel de Ville organise une réception pour les Catherinettes et les Nicolas où chacun arbore un magnifique chapeau extravagant à base de jaune (sagesse acquise durant les années précédentes) et vert (espoir de se marier). Le chapeau doit être porté durant toute la journée. De grandes maisons comme Chanel, Yves St Laurent Kenzo étaient présentes mais aussi des représentantes du lycée Marie Laurencin spécialisé dans les métiers de la mode. Elles avaient choisi plusieurs thèmes dont « Blanche Neige », « Pégase », « Maléfique » ou le mythe du « griffon ».

Si cette tradition suivie un peu partout n’a pas perduré, les A l’origine de toutes ces traditions, il y a la vie légendaire de Sainte Catherine d’Alexandrie.

Ste Catherine qui a inspiré cette fête est représentée avec 3 auréoles, blanche des vierges, rouge des martyres et verte des savants. Elle est aussi la patronne des philosophes et des prêcheurs.

Convertie au christianisme, Catherine d’Alexandrie refusa un mariage royal prétextant être mariée mystiquement au Christ. L’empereur Maxence la condamna à être condamnée au supplice de la roue mais la roue s’étant brisée, elle fut décapitée le 25 novembre 310. C’est pourquoi elle est devenue la patronne des filles célibataires. Au XVIème siècle, l’habitude de renouveler la coiffe de Ste Catherine dans les églises par des jeunes filles âgées de 25 à 35 ans amena la tradition de porter le chapeau le 25 novembre.

Pour la Sainte-Catherine, le Musée Christian-Dior de Granville (Manche) a offert une entrée à toutes les femmes portant un chapeau un chapeau fabriqué pour l’occasion. Christian Dior fêtait les « catherinettes » alors qu’il dirigeait sa maison de couture.

Pour les garçons, la crosse de St Nicolas et un bonnet à base de rose et marron remplacent les couleurs jaune et verte.

Le 25 novembre reste donc une jolie tradition avec l’occasion de montrer sa créativité, cela reste un moment festif et convivial.

 

 

Laisser un commentaire