Paris: Réaménagement de l’ancienne Caserne de Reuilly dans un projet locatif

VÉRONIQUE YANG

Les premiers logements du projet de réhabilitation de la Caserne de Reuilly seront livrés en 2019 ainsi qu’une partie des jardins.

Jeudi 6 juillet, la maire du 12éme entourée de Ian Brossat, adjoint chargé du logement et de l’hébergement d’urgence, Pénélope Komitès chargée des espaces verts et Jean-Louis Missika chargé de l’urbanisme, de l’architecture et du projet du grand Paris, a posé la première pierre du projet de réaménagement de la Caserne de Reuilly.

Cédée à la ville de Paris en 2013, la caserne était un lieu d’expositions temporaires et un lieu d’héhergement d’urgence pour personnes en difficulté jusqu’aux premiers coups de pelle de la démolition partielle.
A la base, la caserne abritait la Manufacture Royale des Glaces de Paris en 1665, elle devient une garnison militaire en 1830 puis un Tribunal Militaire en 1999.

Le projet de réhabilitation conçu en collaboration avec Paris-Habitat propose la construction de logements sociaux, étudiants, d’une crèche et l’aménagement de jardins sur 5000m² au centre de la structure. La moitié des 600 logements prévus seront des logements sociaux et familiaux, 20% pour des logements étudiants et 30% seront des loyers libres. En ce qui concerne la crèche, elle accueillera 66 berceaux. Ce projet construit avec les conseils de quartier et les riverains amène une ouverture de l’îlot entre les 2 grands axes St Antoine et Diderot

Une partie des équipements sera aussi réhabilité, les matériaux reconditionnés, les luminaires fluorescents en luminaires vintage, les radiateurs en fonte, les armoires en bois massif, lavabos et tablettes en céramique émaillée décapés, les grilles des fenêtres seront accrochées au mur pour servir de support pour plantes grimpantes et les rambardes serviront de mobilier urbain, les ardoises de toiture réemployées en paillage.

Ce projet n’est pas le seul visant la transformation de casernes ou autres bâtiments publics déaffectés en logements. C’est une réponse face à la crise du logement et aux problèmes liés aux flux migratoires et aux sans-abris qui ,ne laissent personne indifférent.

 

Laisser un commentaire