Pendant 3 jours, Paris acceuille DiversiTerre

VÉRONIQUE  YANG

Le 3 juin à 11h30, Anne Hidalgo a inauguré DiversiTerre sur l’avenue Foch à Paris dans le 16è arrondissement.

A l’occasion de l’opération DiversiTerre qui se déroule du 3 au 5 juin à Paris, l’avenue Foch dans le 16è s’est transformée en un grand champ et a été rendue aux piétons.
Sur 1000m², Gad WEIL, artiste metteur en scène d’art de la rue et créateur de DiversiTerre , offre une promenade agricole et horticole. Les Parisiens seront sensibilisés par les six tableaux vivants sur les problématiques du futur et les enjeux écologiques. L’agriculture urbaine, l’eau, l’énergie et le recyclage seront au centre de l’oeuvre mais aussi la mobilité, la confection de vêtements et de bijoux, les cosmétiques…
.
L’artiste n’est pas à sa première réalisation, en 1990, il avait transformé la plus belle avenue du monde en un grand champ à moissonner puis en 2015 ce fut le Potager Géant de Nature Capitale et en juin 2016, la Place Vendôme fut à son tour transformée en un champ de blé.

Cette fois-ci, la manifestation porte le nom de « DiversiTerre » et dure 3 jours. Elle a été inaugurée par la maire de Paris entourée de l’artiste Gad Weil, de 3 de ses adjoints chargés de sujets en rapport avec l’événement:
– Pénélope Komitès en charge des espaces verts, de la nature, de la biodiversité et des affaires funéraires.
-Antoinette Guhl en charge de toutes les questions relatives à l’économie sociale et solidaire, à l’innovation sociale et à l’économie circulaire.
-Mao Peninou en charge de la propreté, de l’assainissement, de l’organisation et du fonctionnement du Conseil de Paris..

Il a fallu 8 mois pour préparer l’événement qui pendant 3 jours, proposera des conférences afin d’éclairer les visiteurs mais aussi donner l’envie aux jeunes de pratiquer les métiers en rapport avec la biodiversité et le développement durable. Parmi les thèmes abordés, on retrouve les déchets, l’alimentation dans les cantines, les océans en danger et la biodiversité de la « bouse ».

D’autre part le projet de végétalisation aux abords de l’autoroute A1 entre l’aéroport de Roissy et Paris pour en faire une vitrine de l’agriculture française sera mis à jour.

15 variètés de races d’animaux dont des vaches, des Alpagas, des abeilles, des moutons, des vers à soie et 40 espèces de végétaux réunis dans un potager de 500m², ainsi qu’un champ de lin et 2 moissonneuses batteuses attireront les enfants accompagnés de leurs parents venus découvrir le monde agricole.

15 équipes de partenaires seront présentes pour faire vivre les tableaux et donner toutes les réponses à toutes les questions que les Parisiennes, Parisiens, Franciliens et touristes se posent.

Sur le premier tableau « Happy Village », on peut y découvrir adossé sur des containers d’agriculture urbaine, deux créations de 35 m² chacune basées sur le jeu des erreurs.

DiversiTerre est par la même l’occasion de faire un clin d’oeil à la candidature de Paris pour les jeux de 2024.

   

  

  

  PHOTOS : DANIEL LAMBERT / IMPACT EUROPEAN – WPA

Laisser un commentaire