Présentation du nouveau Vélib’ Métropole

Véronique YANG

Le nouveau Vélib’Métropole a été présenté le 25 octobre Bassin de la Villette par la maire de Paris, Anne Hidalgo entourée de Patrick Ollier, président de la métropole du Grand Paris et Catherine Baratti-Elbaz, présidente su syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole ainsi que de Christophe Najdovski adjoint à la maire de Paris en charge des transports, de la voirie.

Ce dispositif unique en Europe sera mis en service à partir du 1er janvier 2018 à Paris et dans près de 70 communes dont une quarantaine qui ne disposaient pas de stations Vélib’ auparavant. 10 000 euros  par station et par an ont été investis par la métropole du Grand Paris sous un plafond de 4 millions par an. Il est prévu de mettre en service 1 400 stations à Paris et sur la Métropole d’ici le 31 mars 2018. C’est la première fois en Europe qu’une opération de ce genre existe. Une période de transition de 6 mois (2×3) est envisagée afin de réduire la gêne occasionnée pour les usagers suite au remplacement progressif des 1 200 stations existantes et la création de 200 nouvelles surtout dans le Grand Paris.

Concernant l’abonnement des 300 000 utilisateurs actuels, il sera maintenu jusqu’à son terme sans changement de prix. Le tarif pour les nouveaux abonnés sera soumis le 6 novembre à un vote des communes membres du Syndicat Autolib’Vélib’ Métropole. Le changement d’exploitant a donc prévu pour les abonnés un basculement de leur offre sans modification de la durée restante, les abonnés à l’offre “classique” avec les 30 premières minutes gratuites et à l’offre “passion” avec 45 premières minutes gratuites  verront leur abonnement basculer vers un abonnement équivalent dans le cadre du nouveau service “Vélib’ Métropole”.

Le nouveau Vélib’ Métropole est un produit français fourni par Smoovengo dont l’actionnaire principal est l’entreprise Smoove créée en 2008, elle fabrique et installe des solutions de libre-service de vélos. Elle gère actuellement plus de 715 stations vélos, 8 800 vélos en libre service et 13 000 vélos en location longue durée dans 26 villes françaises et à l’internationale. Les 3 autres créateurs de Smovengo sont Indigo (groupe français leader du stationnement et de la mobilité individuelle présent sur 3 continents, qui exploite plus 5 300  parkings dans le monde), Moventia (groupe familial créé en 1923, une des plus grandes compagnies du marché espagnol spécialisée dans toutes sortes de services de mobilité) et  Mobivia (leader européen de l’entretien et de l’équipement de véhicules depuis plus de 45 ans avec ses propres marques dont Norauto, Midas…)

Lors de cette présentation, Jorge Azevedo directeur général de Smoovengo a dévoilé le nouveau Vélib’, plus léger et plus solide avec un design moderne et coloré  (vert pour les vélos mécaniques et bleu turquoise pour les VAE), attribué à des déplacements plus simples du fait d’une V- Box embarquée  dans le guidon permettant l’ouverture et la fermeture du cadenas de sécurité mais aussi pouvant être reliée à un smartphone. Par ailleurs, l’utilisateur pourra utiliser un cable antivol  inséré dans le guidon pour stationner en dehors des stations. La mise en service de 24 500 Vélib’2 est donc prévue pour janvier 2018.

L’objectif du service Vélib’Métropole étant de faciliter le développement des nouvelles mobilités, 30% des vélos seront à assistance électrique (VAE) avec une autonomie de 50 km et une vitesse pouvant atteindre 25km/h. IUl est à noter qu’un vélo mécanique peut être transformé en VAE en moins de 30 mn en atelier.

Smoowengo propose aussi “l’Overflow”, un nouveau système de gestion du flux. déjà testé à Helsinki, afin de station pleine lors de la restitution et de doubler le nombre de vélos avant l’heure de pointe du matin. On pourra ainsi accrocher son vélo “tête bêche”entre deux vélos déjà stationnés dans une station pleine.

C’est en novembre 2016 que la compétence de location de vélos en libre- service a été proposée au syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole  créé en 2009 et composé de 101 communes, 6 établissements publics territoriaux , le département des Hauts de Seine, la région Ile- de- France et la Métropole du Grand Paris.

Grâce à ce nouveau moyen de transport alternatif, la qualité de l’air sera améliorée  et la transition énergétique accélérée avec de nouveaux projets de connexions de pistes cyclables. D’ici le lancement du nouveau service en janvier 2018, une tournée de présentation est prévue dans les villes de la Métropole  du Grand Paris accueillant le nouveau Vélib’.

Laisser un commentaire