Projet Grand Site Tour Eiffel

Depuis janvier 2018, le projet Grand Site Tour Eiffel a été mis en place et un appel à candidatures a été lancé avec un concours international; 42 candidats y ont répondu.

Le projet “Grand Site Tour Eiffel: découvrir, approcher visiter” a pour but d’améliorer l’accueil des visiteurs, qu’ils soient locaux ou internationaux. Le but de la SETE (Société d’Exploitation de la Tour Eiffel) et de la mairie de Paris est d’offrir un accueil de qualité  dans un parcours de découverte repensé accessible à tous.

Des parcours d’accès urbains et paysagers doivent être mis en place accompagnés de commodités et de services culturels, touristiques et commerciaux. L’usage de l’espace public sera rééquilibré au profit des piétons tout en garantissant les conditions de sécurités et la gestion des flux.

Sur le parvis,les accès aux ascenseurs, l’amélioration des locaux de travail des agents d’accueil et d’exploitation seront améliorés tout comme la transformation partielle de certains bâtis.

Tous les ans, la “Dame de Fer” attire plus de 6 millions de touristes, plus de 20 millions de promeneurs passent à ses abords. C’est pourquoi les professionnels de l’urbanisme, de l’architecture et paysage ont été invités à se réunir le 18 décembre 2017 afin de présenter leurs objectifs de réaménagement.

La configuration actuelle des lieux et leur aménagement ne sont pas toujours satisfaisantes. Les files d’attente sont parfois désordonnées, la visite du site du monument le plus célèbre doit donc être plus agréable en augmentant le nombre de bancs, de consignes, de sanitaires et de lieux de restauration.. L’accès depuis les transports en commun doit être amélioré.

Le premier volet de transformation de la Tour Eiffel a commencé en septembre dernier avec un perfectionnement de la sécurité avec trois objectifs:  amélioration esthétique,renforcement de la protection des visiteurs et des personnels et fluidité des accès. Mi-janvier, un programme d’investissement , doté de 300 millions d’euros sur quinze ans a été annoncé par la maire de Paris. Actuellement,  les installations de protection sont temporaires et disgracieuses, de hautes  grilles métalliques et des bâtiments modulaires gâchent la perspective. Fin mars 2017, le  Conseil de Paris a voté le projet qui prévoit une paroi en verre sur deux côtés, côté Seine et côté avenue Gustave-Eiffel. À la demande de la Préfecture de Police, l’entrée du public se fait par les jardins, situés sur les parties latérales du monument. Les travaux ont commencé en septembre 2017.

Vendredi 4 mai dernier, les adjoints de la maire de Paris, Jean-Louis Missika et Jean-François Martins ont présenté les 4 candidats retenus pour dialoguer et approfondir leurs projets. La société Autodesk, partenaire de la ville a présenté une maquette soutenant les équipes ainsi qu’un calendrier prévisionnel: Printemps 2019: choix de la proposition et de l’équipe lauréate de conception; 2019/2020: étude de projet et consultation des entreprises; 2021/2023: réalisation du projet.

Les 4  candidats sélectionnés sont les suivants:

1- Amanda Levete Architects;  cabinet d’architecture britannique dirigé par Amanda Levete qui a réalisé l’extension du Victorian and Albert Museum à Londres en 2017, ainsi que le musée d’art et d’architecture de Lisbonne en 2016.

2- Gustafson Porter+Bowman; dirigée par Kathryn Gustafson, architecte paysagiste diplômée de Versailles, cette agence de paysage fait équipe avec des architectes et urbanistes français expérimentés.

3- Agence TER;  agence de paysage française qui a réalisé le parc de Boulogne-Billancourt, le Pershing Square à Los Angeles et la Plaza de las Glories Catalanes à Barcelone. L’équipe, composée d’architectes français et italiens, partage une vision innovante et conçoit ses projets dans une démarche durable.

4- Koz Architectes;  agence parisienne présentant une architecture créative et un urbanisme soucieux des riverains.

Laisser un commentaire