Rencontre avec Pénélope, Miss Paris 2017

Daniel Lambert

Bientôt le concours « Miss  Nationale 2018 ». Dans cet objectif, nous avons rencontré « Miss Paris 2017 » qui s’est confiée sur ce qui l’avait incité à s’inscrire au concours « .

« Je m’appelle Pénélope, j’ai 20 ans, j’habite dans les Yvelines et j’ai un bac littéraire. Actuellement, je travaille en tant que vendeuse afin de me faire un peu d’argent de poche. Pendant deux ans, j’ai suivi des cours  au « Cours Florent » pour devenir comédienne ».

« Pour tout vous dire, c’est mon meilleur  ami qui m’a poussé à m’inscrire,  il avait vraiment envie que je le fasse et il a toujours cru en moi, pourtant c’est un monde que je ne connaissais  pas du tout, qui m’impressionnait et qui m’attirait. Je  me suis donc lancée et je ne regrette absolument pas, c’est une expérience magnifique que je referais sans hésiter. »

« Au début, j’étais assez stressée mais j’ai eu la chance de défiler dans une magnifique robe de la créatrice Naina Kahn.      Elue « Miss Paris 2017 » le 1er juillet dernier, je vais me présenter à la finale du concours « Miss Nationale 2018 » et tenter de remporter le titre. Le Comité « Miss Nationale » est très accueillant et depuis mon élection, ils me soutiennent réellement »

Aux côtés de Pénélope, Elsa Mawart, vice-présidente du Comité « Miss Nationale nous donne quelques détails sur le Comité et son fonctionnement.

« Nous détenons en exclusivité le titre officiel et la marque de « Miss Paris » depuis 2010 déposé à l’INPI. Toute utilisation commerciale sans l’autorisation du détenteur sera considérée comme frauduleuse et passible de poursuites judiciaires. »        Nous avons une « Miss Paris » et une « Miss Ile de France » pour concourir annuellement pour le titre de « Miss Nationale ». Michel Leparmentier en est actuellement le président.

Je tiens à préciser qu’il n’y aura pas de « Miss Paris » à la prochaine élection de « Miss France », pas plus qu’il n’y en a eu depuis 2009. En effet, Kelly Bochenko, »Miss Paris »2009 candidate à l’élection de « Miss France » 2010 a été destituée par l’organisation « Miss France » pour des photos jugées un peu trop érotiques et publiées par le magazine « Entrevue » en janvier 2010.

Fait nouveau: Le Comité « Miss Ile de France Endémol » a décidé cette année d’élire une « Miss Paris » mais sur l’écharpe figure en tout petit le vocable « Pour Miss  Ile de France ». La lauréate devra encore concourir pour le titre régional avant d’accéder éventuellement à la finale nationale.

Laisser un commentaire