Retour des alpages dans la région d’Annecy, une tradition savoyarde

La Savoie et la Haute Savoie sont deux départements de la région Rhône-Alpes située au sud-est de la France à la frontière de la Suisse et de l’Italie.

Principalement composés de massifs,  leurs territoires rengorgent de  plus d’une centaines de sommets dépassant les 4000 mètres dont le Mont Blanc (4809 m), les Grandes Jorasses (4 208 mètres à la Pointe Walker) ou l’Aiguille Verte (4 122 mètres). On y trouve aussi le plus haut col de France, l’Iseran situé à 2764 mètres mais aussi le Galibier rendu célèbre grâce au Tour de France.

En 1860, le duché de Savoie est rattaché à la France et divisé en deux départements, la Savoie dont la préfecture est Chambéry et la Haute-Savoie qui a pour préfecture Annecy.Toutes deux offrent de magnifiques paysages et partagent des coutumes ancestrales. C’est à partir du XXème siècle que le tourisme devient une activité lucrative pour les 2 départements grâce au développement des villes thermales et des sports d’hiver mais aussi les nouvelles lignes de chemin de fer. Après la seconde guerre mondiale, on observe la création de grands barrages et l’exploitation de centrales  hydroélectriques  par  EDF. En 1981, la première ligne TGV est mise en service entre Paris et Lyon; en 1992, les jeux d’Alberville mettent le département de la Savoie en lumière. De son côté, la Haute Savoie abrite de nombreux sites touristiques avec Annecy, Annemasse, le lac Léman et le château de Beauregard, le Mont Blanc, Chamonix et Thonon-les- Bains. La haute Savoie est le département qui a formé le plus grand nombre de champions de ski, il détient 50 stations soit 20% des stations de ski françaises.

La faune et la flore des départements offrent une grande multitude de paysages, ce qui est propice aux transhumances vers les alpages. Chaque été, les animaux montent dans les alpages et y restent jusqu’à mi-octobre. A cette occasion, les vaches qui ont passé l’hiver à l’étable et ont été nourries de foin, sont parées de leurs cloches pour rejoindre les pâturages d’herbe fraîche et grasse. Grâce à cela, les éleveurs peuvent fournir un fromage de meilleure qualité. Ils restent 5 mois en montagne et au retour des transhumances, une grande fête a lieu.

Le retour des transhumances est une grande fête traditionnelle et folklorique qui remonte au Moyen- Age et fait revivre les traditions.

A la fin de l’été, les troupeaux redescendent de l’estive où ils ont passé les beaux jours. C’est ce retour dans la vallée que l’on fête en cette journée chaque année, le deuxième samedi d’octobre. La 45ème édition de cette manifestation  n’a pas dérogé à cette coutume moyen-âgeuse et le 13 octobre, le vieil Annecy s’est animé au son d’orchestres folkloriques pour fêter le retour des troupeaux.

A cette occasion, plus de 100 000 personnes étaient présentes, des stands proposaient des spécialités régionales (fondues, tartiflettes, saucisses, diots et autres charcuteries, fromages (tomme et reblochon…)et spécialités laitières ) , des démonstrations de vieux métiers et de l’artisanat local. Le son des cloches s’est fait entendre dans les ruelles de la ville et des spectacles folkloriques en costumes d’époque ont fait revivre des moments oubliés , soit une vingtaine d’animations pour la joie des petits et des grands. Cette journée était celle des animaux. Vaches, moutons, chèvres, chevaux, ânes mais aussi  oies, poules et surtout chiens St Bernard étaient les vedettes de ce défilé de 2km à travers les rues de la ville, au total près de 700 animaux  et des attelages constitués d’ânes, chevaux ou de chiens St Bernard. Ce fut aussi une occasion de se promener autour du lac et d’en admirer les paysages.

 

Laisser un commentaire