Une retraite en or pour Camille Lacourt

VÉRONIQUE  YANG

Camille Lacourt a remporté un dernier titre de champion du monde avant de prendre sa retraite.

Dimanche 30 juillet, Camille Lacourt a remporté à Budapest son dernier titre de champion du monde 50 mètres dos mettant ainsi fin à sa carrière de sportif qu’il avait débuté dans la même ville en 2010.

Camille Lacourt est né en avril 1985 à Narbonne. Sa carrière est marquée par ses 5 titres de champion du monde et d’Europe. En 2010, il devient champion d’Europe sur le 100 m dos en battant le record d’Europe et établissant le 2ème temps de l’histoire non loin de celui du champion du monde de l’époque. Ce fut pour lui son grand retour, n’ayant pu participer aux JO de Pékin et déclaré forfait aux championnats d’Europe suite à des problèmes de santé. De juin à septembre, les records se multiplient à Monaco, Paris et Budapest. L’année 2010 le couronne nageur européen de l’année, titre décerné par la Ligue Européenne de Natation.
En 2011, à Shanghai, il décroche le titre de champion du monde ex-aequo avec Jeremy Stravius, devenant ainsi avec son co-équipier premier champion du monde de la natation française.

Les JO ne seront pas pour Camille Lacourt une réussite puisqu’il ne se classe que 4ème en 100m dos à Londres en 2012 et 5ème dans la même disciplIne à Rio en 2016.
Malgré cela, il accroche à son tableau 34 médailles d’or, 11 médailles d’argent et 12 médailles de bronze tous championnats confondus en l’espace d’une quinzaine d’années.
Celui qui est quintuple champion du monde a décidé de terminer sa carrière tout en la marquant par cette dernière victoire en Hongrie.

Désormais, il a ouvert un bar à cocktails à St Germain des Prés, entre temps il avait participé à des séminaires en entreprises, à la tournée des “Enfoirés” en 2011 tout en devenant mannequin de la marque “Carnet de Vol”, fait une apparition dans Fort-Boyard et est ambassadeur pour l’Unicef depuis 2014.

Camille Lacourt a marqué l’histoire de la natation française et reste plein de ressources pour l’avenir.

Laisser un commentaire