Sebastian Vettel a remporté le Grand Prix de F1 à Bahrein

Déjà vainqueur lors du Grand Prix de F1 d’Australie à Melbourne le 25 mars dernier, Sebastian Vettel réitère à Sakhir pour le Grand Prix de Bahrein.

Parti en pole position devant son co-équipier Kini Raikkonen, le pilote allemand de l’écurie Ferrari a passé la ligne d’arrivée le premier devant les équipiers de l’écurie Mercédes, le finlandais, Valtteri Bottas et le britannique Lewis Hamilton. Le français Pierre Gasly se retrouve au pied du podium après une belle performance.

Sebastian Vettel est né en 1987 en Allemagne, très jeune il s’intéresse au karting qu’il pratique depuis 1995 et décroche au fil des années des récompenses comme la Coupe de Monaco de karting et la course junior 1 des Masters de karting de Paris-Bercy en 2001, année où il est champion d’Allemagne junior KF3. En 2003,  il fait ses débuts en sport automobile en championnat d’Allemagne de Formule BMW et termine second de la compétition. L’année suivante, il la remporte. En 2005,  il passe en Formule 3 et devient meilleur débutant , l’année suivante, il finit second de sa catégorie Après un test en Formule 1 en septembre 2005 sur Williams-BMW puis un second  en juillet sur BMW-Sauber, il est promu en août  3ème pilote BMW-Sauber après la titularisation de Robert Kubica en remplacement de Jacques Villeneuve. Il n’a alors que 19 ans et en 2007, suite à l’indisponibilité de Robert Kubica après son accident au Canada, il fait ses débuts au Grand Prix des Etats-Unis d’Indianapolis et décroche son premier point en se classant huitième; il devient ainsi à pratiquement 20 ans, le plus jeune pilote de Formule 1 à inscrire 1 point; record sera battu en 2015 par Max Verstappen.

Vettel fait ses débuts de pilote titulaire pour la Scuderia Torro Rosso pour le Grand Prix de Hongrie, remplaçant Scott Speed. En 2008, il fait équipe avec Sébastien Bourdais et après avoir été victime de plusieurs accidents, il finit à l a 5ème place lors du Prix de  Monaco. Grâce à ses prestations, il est recruté pour la saison 2009 par Red Bull Racing pour remplacer le pilote écossais David Coultard. Durant la saison, il luttera mais restera second dans le classement final devenant ainsi le plus jeune vice-champion du monde de l’histoire de la F1.

En 2010, lors du premier Grand Prix de Corée du Sud, il casse son moteur prenant ainsi un retard de 25 points sur Alonso mais il se rattrappe par la suite et finit la saison à Abu Dabi par une victoire qui le sacre plus jeune champion du monde à un peu plus de 23 ans. Il a à son palmarès cette année là  le plus grand nombre de pole positions (10), de victoires (5 à égalité avec Alonso), de podiums (10 à égalité avec Alonso et Webber) et de tours en tête (382), il établit le nouveau record de points en une saison (256 points).

En 2011, lors du premier grand prix d’Inde,  il réalise son premier grand chelem (victoire, pole position, meilleur tour et course menée de bout en bout) détenant les records du plus grand nombre de tours et de kilomètres en tête d’une course dans une saison. Terminant 17 fois sur le podium dans l’année, il égale Michael Schumacher.

En 2012, à Abu Dabi, malgré la seconde place d’Alonso et sa sixième position lui permet de  devenir le plus jeune triple champion du monde de l’histoire, le seul avec Juan Manuel Fangio (de 1954 à 1957) et Michael Schumacher (de 2000 à 2004) à avoir réussi à remporter au moins trois titres consécutifs.

Avant même la fin de la saison 2013, alors qu’il reste encore 3 prix à courir, Abou Dabi, les Etats Unis et le Brésil, il est déjà mathématiquement sacré plus jeune quadruple champion du monde après 6 victoires consécutives. A 26 ans, il rejoint Alain Prost au palmarès et égale la série de Juan Manuel Fangio de 1954 à 1957.  Après ses 3 victoires consécutives suivantes, il conclut la saison 9 succès consécutifs, égalant la série d’Alberto Ascari à cheval sur 1952 et 1953 et le record de treize victoires dans une saison établi par Michael Schumacher en 2004. Il fixe  un nouveau record de points avec 397 points, battant son propre record de 2011.

En 2014, son succès diminue puisqu’il ne finit l’année qu’à la 4ème place mais en novembre, il est choisi par la Scuderia où il remplace Alonso et fait équipe avec Raikko

En 2015, il remporte avec Ferrari la première course de la saison, il faut attendre le GP de Hongrie pour qu’il remporte la victoire qu’il dédie à Jules Bianchi qui venait de décéder quelques semaines au paravent, ce sera sa 41ème victoire, égalant Ayrton Senna à la 3ème place des pilotes les plus victorieux; malgré des hauts et des bas, il garde une troisième place au championnat. L’année suivante, il finit 4ème du championnat avec 212 points. En 2017, il finit la saison vice- champion du monde derrière Lewis Hamilton;

La saison 2018 commence avec 2 victoires en 2 courses. Malheureusement, lors du prix de Bahrein, la Ferrari du co-équipier de Vettel, Kini Raikkonen a heurté dans les stands la jambe d’ un mécanicien; il a été évacué vers un hôpital proche du circuit de Sakhir pour une double fracture.

Laisser un commentaire