LES TRADITIONS INDIENNES A TRAVERS LE MONDE

DANIEL LAMBERT et VERONIQUE YANG

Alors que la communauté indienne vient de célébrer la Fête de Ganesh, revenons sur la culture de ce pays  et les célébrations des fêtes à travers le monde et particulièrement une des plus importantes, la Fête de Ganesh.

Selon les pays, les défilés sont différents ainsi que la date de l’événement. Cette année à Paris, elle s’est déroulée le 27 août sous haute sécurité et le parcours a  été raccourci,  mais le départ a eu lieu du Temple Sri Manicka Vinayakar Alayam pour ensuite déambuler dans le quartier de la Chapelle. Des milliers d’hindous et de parisiens ont communié ensemble dans les vapeurs de la fête dédiée au dieu enfant à tête d’éléphant. Le soleil était au rendez-vous, le parfum de safran, de jasmin enroulé en colliers et l’encens embaumait l’atmosphère du défilé qui a vu se succéder des chars enrubannés, des danseurs pieds nus à plumes de paon et des musiciens en transe marchant sur les noix de coco fracassées  signifiant que l’on donne son coeur à Ganesh.

Ganesh Chaturthi a été fêté en Inde le 25 août et c’est une des plus importantes fête du pays particulièrement dans le Maharashtra ( Mumbai-Bombay) et à Chennai- Madras, elle dure dix jours au total. A cette occasion, des statues en plâtre de toutes tailles représentant le dieu à tête d’éléphant fils de Shiva et Parvati sont portées dans des processions et finissent immergées. A Bombay, elles  sont de taille gigantesque et de prix très élévé. Elles finissent à Chowpatty Beach afin d’y  être immergées. Avant cela, elles avaient été rapportées dans les maisons où les fidèles les ont adorées et priées pendant une dizaine de jours et avaient allumé des petites lanternes de terre cuite ( diyas). Les plus belles tenues aux couleurs chatoyantes sont de rigueur).

La légende dit que Shiva fit couper la tête de Ganesh (appelé aussi Ganapati ou Vynayak), ne sachant qu’il était son fils, ce dernier ayant refusé l’accès à son père alors que sa mère se baignait. Afin de le ressusciter suite la demande de Parvati, il ordonna de couper la tête du premier humain rencontré et ce fut un éléphant. Ganesh est le dieu le plus populaire de l’Inde, il représente le savoir et la vertu, tout le monde le prie avant d’entreprendre une action importante car il est porteur de chance.

A Londres, Ganesh Chaturthi se déroule cette année du 25 août au 5 septembre. Elle est célébrée par la diaspora indienne de Londres depuis 2005 sous l’égide de la Hindu Cylture and Hertge Society. Une autre célébration a lieu à Southend on Sea rassemble environ 15 000 personnes chaque année.  A l’Ile Maurice, il sera fêté aux mêmes dates qu’au Royaume Uni.

En Espagne, c’est surtout à Ténérife et aux Canaries qu’elle est suivie, au vu de la forte population d’origine indienne qui y réside et afin de protéger l’environnement, les statues sont fabriquées en papier mâché biodégradable et sont de moins en moins immergées. Il est de bon ton de noyer son idole fabriquée à base d’argile si possible et de plus petite taille dans un seau d’eau chez soi.

A New-York, les américains d’origine indienne n’hésitent pas à se réunir pour célébrer Ganesh

Pour cette célébration, il est de coutume de déposer des offrandes à bases de fruits et de fleurs  dès que la statue est arrivée à la maison par procession. En général, elle est fabriquée ou achetée après s’être baigné pour se purifier.

 

   

PHOTOS: IMPACT EUROPEAN/Daniel Lambert/ B M -WPA

Laisser un commentaire