Le très populaire Jean Rochefort est parti au paradis rejoindre ses amis.

Véronique Yang

L’acteur Jean Rochefort vient de s’éteindre à l’âge de 87 ans dans un hôpital parisien

Jean Rochefort a tourné près de 150 films, aussi bien de cinéma d’auteur que populaire.
Sa longue carrière a été couronnée de trois César, pour ses rôles dans “Que la fête commence” en 1976, “Le Crabe-Tambour” en 1978 et un César d’honneur en 1999.

Né le 29 avril 1930 à Paris  de parents bretons Jean Rochefort grandit à Vichy pendant la seconde guerre mondiale. A 16 ans, il est embauché à la Banque de France, à 19 il s’inscrit à l’école de la rue Blanche puis entre au conservatoire national d’art supérieur d’art dramatique où il rencontre Belmondo, Rich et Marielle. Il travaille ensuite avec la Compagnie Grenier-Hussenot comme comédien durant sept ans.

Il commence sa carrière au théâtre à l’âge de 23 ans et se fait connaitre au cinéma à partir de 1961. Interprétant aussi bien des rôles comiques que dramatiques ou historiques. C’est ainsi qu’il tourne Cartouche en 1962 et se découvre une passion pour les chevaux et l’équitation qui ne le quittera pas même après l’interdiction de monter à cheval en 2003 suite à une double hernie discale.

L’acteur est devenu éleveur après avoir acheté le haras de Villequoy à Auffargis dans les Yvelines. Consultant pour France Télévisions, il a commenté de nombreuses compétitions hippiques dont les Jeux olympiques de 2004, 2008, 2012 et les Jeux équestres mondiaux en 2014.

En 2015, il est président du jury du Festival du film britannique de Dinard. A l’âge de 85 ans, il signe avec France5 pour une série de 50 épisodes, “le bolosse des belles lettres,” où il raconte des textes de littérature en” parler djeun”, toutes les semaines, une nouvelle story de “bolosse” en collaboration avec deux auteurs, Quentin Leclerc, 24 ans et Michel Pimpant, 38 ans.

L’acteur à la légendaire moustache qu’il avait décidé de laisser pousser après avoir interprété “le Misanthrope” s’en est allé dans la nuit du 8 au 9 octobre laissant derrière lui de nombreux amis dont les témoignages ne cessent d’affluer depuis, que ce soit dans le milieu politique dont celui de la ministre de la culture Françoise Nyssen et d’Anne Hidalgo, mais aussi le monde de la télévision qui a bouleversé ses programmes afin de rendre un dernier hommage à cet acteur hors du commun.

Les institutions comme l’INA, Gaumont cinéma, la cinémathèque ou encore le festival de Cannes partagent leur émotion avec les réalisateurs et acteurs qui l’ont connu. Au sujet de ce nouveau décès, Brigitte Bardot a déclaré:”C’est une hécatombe d’étoiles qui s’éteignent avec la mort de Jean Rochefort. Avec lui, c’est toute une génération qui disparaît. Jean Rochefort en était un brillant représentant, élégant, dandy, lord, humour et fantaisie et surtout amoureux des chevaux et soutien inconditionnel de mon combat contre l’hippophagie. Je l’adorais.»

Jean Rochefort laisse cinq enfants,deux de son premier mariage, un fils qu’il a eu avec l’actrice Nicole Garcia et deux de son dernier mariage avec l’architecte Françoise Vidal qu’il avait rencontré grâce à sa passion pour les chevaux.

 

 

 

 

Laisser un commentaire