Un grande dictée pour marquer le mois de la francophonie

Alors que le Président Macron s’est rendu à l’Institut de France à l’occasion du lancement de la stratégie internationale en faveur de la langue française en présence du couple ducal du Luxembourg et de Leila Slimani, représentante personnelle du Président de la République pour la francophonie, un document a été rendu public comportant 33 mesures pour Apprendre, Communiquer et Créer en français; Le français  est la 5ème langue la plus parlée sur la planète  doit devenir l’une des grandes langues-monde de demain et un atout dans la mondialisation.

Dans cet esprit, la ville de Paris a décidé d’inviter des élèves de CM2 à participer à une grande dictée dans le cadre du mois de la francophonie et en partenariat avec le ministère de la culture. Elle a été lue par la boxeuse et écrivaine française Aya Cissoko. L’épreuve a été encadrée par Patrick Klugman, adjoint à la Maire en charge des relations internationales et de la francophonie et Patrick Bloche, adjoint en charge de l’éducation, de la petite enfance et de la famille.

Les élèves sont venus de 5 arrondissements différents (9è, 10è, 16è, 18è et 19è) et ont été réunis dans la Salle du Conseil après avoir rencontré la championne de boxe. Le texte a été tiré de la littérature francophone et lu par  une personnalité du monde culturel francophone. A l’issue de l’épreuve, une visite guidée de l’Hôtel de Ville leur a été proposée.

Aya Cissoko qui a lu le texte de la dictée est née de parents maliens en 1978, elle a été sacrée Championne du Monde amateur de boxe française en 1999 et 2003 et de boxe anglaise en 2006; elle a du arrêter sa carrière suite à une grave blessure, elle est admise à Science-Po en 2009 grâce à l’aide de la Fondation Lagardère et décide de co-écrire avec Marie Desplechin son auto-biographie en 2011 sous le titre de « Danbé »(dignité en malinké).  La même année, la Mairie de Paris la recrute pour faire de l’action sociale dans les quartiers difficiles Elle est récompensée par le Grand Prix de l’Héroine Madame Figaro. Arte décide alors de porter l’ouvrage à l’écran, le téléfilm remporte le prix du Meilleur film au festival de la fiction TV de La Rochelle 2014. Son second ouvrage, N’ba parait en 2016.

A l’occasion de la semaine de la francophonie, d’autres manifestations se sont enues en France et à l’étranger. Parmi elles, on peut relever un concours photo « Le français dans ma ville » à l’Alliance Française d’Almaty au Kazakhstan, le but étant  de montrer l’importance du français à travers la ville du participant, ou encore l’opération « Sautons en bouquinant »  organisée par la librairie « Le Pigeonnier »à Taipei où les participants ont pu participer à des échanges, des lectures et des jeux de société mais aussi une rencontre avec Frédéric Beigbeder à New-York au French Institute Alliance  ou  une projection des bandes-dessinées en français avec des sous-titres russes. D’autres initiatives ont eu lieu en France et à travers le monde.

Laisser un commentaire