Un nouvel arbre à Paris en hommage à Ilan Halimi

A la suite du décès en 2006 d’Ilane Halimi, un hommage lui a été rendu sur le lieu où son corps a été retrouvé à Ste Geneviève des Bois (91) et où des arbres ont été plantés.

Ce jeune homme d’origine juive avait été enlevé, séquestré, torturé et tué dans la région parisienne  par le gang des Barbares, groupe d’une vingtaine de personnes, dirigé par Youssouf Fofana, Son seul tort était d’être juif.

Depuis quelques temps, une recrudescence d’actes antisémites se perpétuent dans toute la France, particulièrement à Ste Geneviève des Bois où 2 arbres ont été sciés, 2 jours avant la commémoration de sa mort. Dans le même temps, des portes cochères, des magasins appartenant à des personnes de confession juive  ont été couverts de tags haineux à l’égard des juifs de France, rappelant les heures sombres de la seconde guerre mondiale ainsi qu’une oeuvre représentant Simone Veil barrée d’une croix gammée. C’est pourquoi la Maire de Paris a décidé de rendre un nouvel hommage à Ilan Halimi en plantant un arbre rue de Fécamp, dans le jardin du 12ème arrondissement qui porte son nom. C’est une réponse à ces actes odieux condamnés par Anne Hidalgo et tout le Conseil Municipal, qui appellent à une mobilisation citoyenne le 19 février, place de la République.

Ce fut aussi l’occasion pour la Maire de Paris de lancer un appel aux artistes afin de réaliser sur les murs de la capitale des fresques “célébrant la fierté du vivre ensemble et les valeurs communes de liberté, égalité et fraternité”.

Après la condamnation unanime de la classe politique, 14 partis dont La République en marche, Les Républicains, le PS, le MoDem, EELV et le PCF ont lancé jeudi un appel invitant à se réunir partout en France suite à cette hausse d’actes antisémites depuis 2018. De son côté, Jean-Luc Mélenchon, et son parti LFI vient de signer l’appel et sera présent mardi lors de la manifestation à Paris. Le RN quant à lui à fait savoir dans un communiqué “qu’il apportait son soutien  à toutes initiatives visant à condamner cet antisémitisme et à assurer la solidarité de la République  avec les victimes”, ” en  passant par des actes forts, en  alertant   de nouveau sur  le développement toxique du radicalisme islamiste”. Il est a noté que le RN de Marine Le Pen et le parti souverainiste Debout la France de Nicolas Dupont-Aignan n’ont pas été appelés à signer l’appel, toutefois ce dernier a déclaré qu’il participera au rassemblement de mardi malgré “le détournement de cette juste et noble cause qu’est la lutte contre l’antisémitisme pour favoriser de basses manipulations politiciennes”. De son côté, la CFDT s’associera aux mouvements du 19 février.

Laisser un commentaire