Un ruban Rose contre le cancer du sein

Le ruban rose est un symbole international utilisé par des personnes, des entreprises et des organisations qui s’impliquent dans la sensibilisation au cancer du sein.

Depuis 25 ans, le’opération Octobre Rose revient chaque année afin de sensibiliser et mobiliser les gens contre le cancer du sein.

En 1993, Evelyn H. Lauder est atteinte d’un cancer. Elle décide alors de créer une fondation pour aider les femmes atteintes tout comme elle  et soutenir la recherche.  C’est ainsi qu’elle utilise la notoriété de la société Estee Lauder où elle travaille pour diffuser son message et créer aux États-Unis “The Breast Cancer Research Foundation” . S’inspirant  de Charlotte Hayley , elle aussi atteinte de ce mal, et de ses rubans, elle décida de produire un ruban rose qui deviendra le symbole international de cette lutte contre la maladie et sera porté pendant tout le mois d’octobre pour sensibiliser les esprits sur le cancer et rappeler qu’ un dépistage précoce peut tout changer. Le projet traverse les frontières par le biais d’associations, notamment en France par “Le cancer du sein, Parlons en!”. Le but principal de cette opération se divise en 4 temps forts: Prévention, Détection, Traitement et prendre soin.

Chaque année en France, environ 12 000 femmes meurent de ce mal incurable, c’est pourquoi, il est indispensable de se faire dépister. A l’occasion d’Octobre Rose, les initiatives se multiplient chaque année pour rappeler la gravité de cette maladie et sensibiliser les femmes à l’importance du dépistage; les chances de guérison sont plus importantes quand le cancer est détecté tôt et sa taille est inférieure à 2 cm dans la moitié des cas . C’es l’occasion pour les professionnels de santé de présenter les modalités de dépistage adaptées aux différents niveaux de risque et de lutter contre les  inégalités en ciblant plus particulièrement les femmes éloignées du dépistage. Aujourd’hui le cancer du sein concerne 1 femme sur 8 dont 10% ont moins de 35 ans et grâce à l’initiative de la campagne d’ information, de nombreuses vies  et 1% des hommes; signalons par ailleurs qu’1% des hommes sont touchés.

A Paris, pour le lancement d’Octobre Rose, la Tour Eiffel s’est parée de son habit rose le 1er Octobre et de nombreuses animations se tiendront durant tout le mois pour lutter contre le cancer le plus dangereux pour les femmes. Marches, courses, ventes aux enchères, forum des associations et dépistages seront au rendez-vous. Cette année, l’opération se déroule dans de nombreuses autres villes françaises comme Bordeaux, Lille, Tours. L’argent récolté, soit près de 76 millions de dollars, dans les 70 pays participants durant Octobre Rose permet de financer chaque année environ 250 projets dans le monde..

Lors de la soirée d’inauguration au Pavillon Seine, les lauréats du prix Ruban Rose (6 équipes de chercheurs  et de soignants basées exclusivement en France) se sont partagés 450 000 euros dont 125 000 pour le Grand Prix Ruban Rose de la Recherche, la différence est partagée  en 3, soit 2 Prix Ruban Rose Avenir et 1 Prix Ruban Rose Qualité de Vie, à cette somme s’ajoutent 50 000 euros correspond à la Bourse exceptionnelle de Recherche 2018 (150 000 euros au total répartis sur trois ans).Grâce à  ces prix financés par des membres d’associations, des bienfaiteurs et des partenaires, la recherche clinique ou biologique ainsi que les innovations pourront être améliorées. Les prix du Ruban Rose ont été créés en 2003 et la première édition s’est tenue en 2004; depuis cette époque,  2  650 000 euros ont déjà été reversés par l’association Le Cancer du Sein, Parlons-en !  en  France pour faire progresser la recherche.

Durant tout le mois d’octobre, des courses de 5 km, 10 km, 15 km et 1km pour les enfants  auront lieu les week- end au profit de la lutte contre le cancer du sein et du col de l’utérus. Tout le monde peut y participer, femmes, hommes, petits et grands, en famille, entre amis ou collègues, sportifs ou non,         A Paris et en région parisienne, l’association Odyssea a rassemblé plus de 40 000 personnes durant le week-end du 6 et 7.  Le village a ouvert ses portes samedi matin à 10 h dans le Bois de Vincennes, une Zoumba géante a ensuite pris place avant le départ des courses enfants vers 14 h  puis de la marche solidaire 5 km en présence de  Yohann Diniz, Ambassadeur FitBit, Triple champion d’Europe du 50km marche qui participa aussi au  Move your feet by Fitbit. Il était aussi présent dimanche matin lors du 10km chronométré en présence de Morhad Amdouni, champion d’Europe du 10.000m. La dernière course, 5 Km Course / Marche allure libre, non chronométrée est partie à 11 h et a vu la  participation de Marine Lorphelin, Ambassadrice FitBit et Miss France 2013. La matinée s’est achevée par la remise de chèques à Gustave Roussy et l’association Prolific.

Le village proposait de nombreuses activités et renseignements concernant le cancer du sein. La veille, 9 associations étaient présentes Place de la République pour répondre aux questions, des cours de gym suédoise et des démonstrations de danse s’y sont aussi déroulés.

Violette Sauvage et Marie Claire ont aussi organisé un grand vide-dressing solidaire les 6 et 7 octobre 2018 à la galerie Ellia. Une partie des bénéfices ont été reversés à l’association Le Cancer du Sein, Parlons-en ! The Peninsula Paris  et l’Hôtel Scribe soutiennent la lutte contre le cancer du sein.

Par ailleurs, la  remise des prix  du concours Estée Lauder Pink Ribbon Photo Award aura lieu au Grand Palais lors du  festival de photo Paris Photo, partenaire  avec le concours  cette année.

La survie après traitement pour cancer du sein a nettement progressé et atteint maintenant 87% à 5 ans, elle n’est plus que de 26% lorsque des métastases de cancer du sein surviennent.

Cerise sur le gâteau, un partenariat entre le Trophée Rose des Sables et le Ruban Rose existe depuis 2012; l’association ” Le Cancer du sein, Parlons en !”  est soutenue par le ” Trophée Roses des Sables” avec un engagement réciproque. Courir sous les couleurs du “Ruban Rose” représente la lutte contre le cancer su sein, c’est un bon moyen de diffuser les messages de l’association et de l’aider en reversant 1€ par kilomètre indiqué sur le roadbook de chaque étape, soit 35 000€ en 7 ans.

Pour la 18ème édition de ce rallye humanitaire, 100% féminin dans le désert marocain, 300 femmes parcourront les pistes du 10 au 21 octobre, une aventure mêlant aventure,défi et solidarité pour les habitants du désert. Chaque année, des dizaines de tonnes de dons (produits d’hygiène, de puériculture, vêtements, jouets et matériel scolaire) sont distribuées à des enfants défavorisés du grand sud marocain via l’association Enfants du désert,  qui œuvre auprès de Désertours depuis 2005.

Le comportement éco-responsable est une autre facette de ce rallye raid africain; les concurrentes doivent éviter de faire du hors-piste, éviter une trop grande utilisation de CO2 en conduisant de manière souple et  nettoyer pistes et bivouacs après leur passage. Les 143 équipes sont réparties par genres de véhicules (4×4, SSV, camion, moto…)

Laisser un commentaire