Victoires de la Musique 2018

VÉRONIQUE YANG

La 33 ème cérémonie des Victoires de la Musique s’est déroulée le 9 février dernier à la Seine Musicale à Boulogne Billancourt près de Paris. Elle a été diffusée en direct sur France 2.

Présentée par Daphnée Burki, animatrice sur le service public du magazine Je t’aime etc,  la soirée avait pour président d’honneur Sting.

Désormais, afin d’éviter des choix corporatistes, il faut deux tours pour nommer le lauréat de chaque catégorie en lice. Pour cela, 600 professionnels se sont réunis (artistes, producteurs de spectacles et de disques, journalistes, programmateurs radio, disquaires…) pour élire les nommés lors d’un premier tour, un second tour permet d’élire les gagnants. Seule la « Chanson originale de l’année » est élue par le public, les votes ouvrent généralement dès janvier.

Cette année, Orelsan était en tête avec trois nominations (« Artiste masculin de l’année », « Album de musiques urbaines » et « Clip de l’année »), suivi par Louane, Soprano, Bigflo et Oli, nommés deux fois chacun. La plupart des artistes qui ont marqué l’année y figurent, dans l’une ou l’autre des catégories : Julien Doré, Petit Biscuit, Eddy de Pretto, Gauvain Sers, Charlotte Gainsbourg, Matthieu Chédid et même Gérard Depardieu.

La cérémonie a commencé par un poignant hommage à Johnny Hallyday disparu le 5 décembre dernier à l’âde de 74 ans, ponctué par ses musiciens qui ont accompagné Florent Pagny et Slimane sur « Requiem pour un fou ». Johnny reste le second artiste le plus récompensé avec 10 trophées aux Victoires de la Musique après Alain Bashung. Une rétrospective d’images d’archives de ses remises de prix  étaient d’ailleurs diffusée sur l’écran de la scène.

L’autre moment émouvant a été celui réservé à l’hommage à France Gall avec le titre « Evidemment » interprété par Louane.

Cette année, la cérémonie a été marquée par des prestations live dont celle récapitulant les titres d’Etienne Daho qui a reçu un prix d’honneur pour l’ensemble de sa carrière.

Les gagnants de ces 33ème Victoires de la Musique sont:

  • Artiste masculin de l’année : Orelsan
  • Artiste féminine de l’année :Charlotte Gainsbourg
  • Album révélation : Juliette Armanet – Petite amie
  • Groupe ou artiste révélation scène :Gaël Faye
  • Chanson originale de l’année : Bigflo & Oli – Dommage
  • Album Chanson de l’année : MC Solaar – Géopoétique
  • Album Rock de l’année : Shaka Ponk – The Evol’
  • Album Musiques urbaines de l’année : Orelsan – La Fête est finie
  • Album Musiques électroniques de l’année : Dominique Dalcan – Temperance
  • Album Musiques du monde de l’année : -M-, Toumani & Sidiki Diabate, Fatoumata Diawara – Lamomali
  • Clip vidéo de l’année : Orelsan – Basique
  • Spectacle musical / Tournée / Concert : Camille

Le grand gagnant de la soirée a été Orelsan, de son vrai nom Aurélien Cotentin, né le 1 er août 1982 à Alençon, dans l’Orne,  rappeur français, également compositeur, acteur et réalisateur.  Sa chanson « St Valentin »  le fait connaître Internet puis il commence sa carrière grâce sa chanson « Changement » en 2008. En 2012, il reçoit lors des 27èmes Victoires de la Musique, la « Victoire du meilleur album de musiques urbaines de l’année » et la « Victoire de la révélation au public de l’année ». Après une absence de presqu’un an et demi, il sort son nouvel album, La fête est finie en octobre 2017 avec Nekfeu, Maître Gims, ou encore Stromae. Ces 33èmes Victoires de la Musique voient la consécration de sa carrière.

 

Laisser un commentaire